Photo d'illustration

Un jeune détenu, âgé de 19 ans, a été testé positif au Covid-19. Il a été placé en isolation dans la Special Prison for Women (SPW), « qui est actuellement vide et a été convertie en Isolation Ward », explique un officier de prison. Une initiative prise dans le but de ne pas créer de panique chez les détenus, « dans l’éventualité où certains seraient contaminés ».

Le jeune homme a été trouvé positif à son retour de la cour. « Il ne se sentait pas bien et un test rapide a été effectué par les officiers de la Santé, qui s’est révélé positif. Le détenu a immédiatement été mis en isolement. C’est l’unique prisonnier qui se trouve à la SPW actuellement. » C’est d’ailleurs le premier détenu positif au Covid, indique encore cet officier au Mauricien. Il précise qu’un détenu s’était précédemment retrouvé au Brown Sequard Hospital quand une aile de cet hôpital avait été décrétée “Isolation Ward”, mais que l’homme en question « n’était pas positif ». En revanche, « quatre officiers de la prison qui composaient le cordon sanitaire avaient été contaminés lors de cet exercice ».

Concernant le jeune prisonnier de 19 ans, les autorités pénitentiaires disent suivre le protocole. « Il va être soumis à des tests réguliers, comme le veut la procédure. De plus, il n’a eu aucun contact avec les autres détenus. Il faut savoir que depuis l’an dernier, par le biais d’un comité spécial, nous avons des Special Isolation Wards dans chaque prison. De ce fait, à chaque fois qu’un détenu doit sortir pour se présenter en cour ou pour des soins, il passe d’abord par la case quarantaine avant de réintégrer la prison, et ce, afin de garantir la protection des autres prisonniers. »