La police a enregistré 11 891 accidents pour le premier semestre de l’année (janvier à fin juin), contre 15 606 à pareille époque en 2019. Cette baisse de 23,8% est attribuée à un moindre nombre de véhicules ayant circulé sur nos routes durant le couvre-feu sanitaire lié à la COVID-19. Ainsi, 52 usagers de la route ont perdu la vie durant le premier semestre, contre 69 l’année dernière. Les plus vulnérables demeurent les motocyclistes et passagers en croupe, avec 26 morts, suivi des piétons, avec 12 décès.

D’autre part, les “non-injury accidents” ont aussi connu une baisse, soit de 22,3%, avec 11 046 cas recensés, comparés à 2019. Concernant la flotte de véhicules à Maurice, le bureau des Statistiques a noté qu’à fin juin dernier, 589 228 véhicules étaient enregistrés auprès de la National Land Transport Authority, soit une hausse de 1,5%. Quelque 10 763 nouveaux véhicules ont été enregistrés alors que 2 164 autres ont été mis hors de la circulation.