Cela fait suite à des allégations de Yogida Sawmynaden à son encontre à la MCIT

L’ex-ministre avance que son frère Koomadha harcelait Soopramanien Kistnen, qui devait de l’argent à ce dernier

Shakuntala Kistnen, dit Simla, sera convoquée sous peu au Central CID à la suite de certaines allégations formulées à son encontre par l’ex-ministre du Commerce Yogida Sawmynaden. Ce dernier a soumis une liste des « itemised bills » des communications que la veuve de Soopramanien Kistnen (Kaya) – décédé dans des circonstances suspectes – lui aurait envoyés durant la période juin-juillet de l’année dernière.

Lors de son interrogatoire par la Major Crime Investigation Team (MCIT), le troisième député de la circonscription Moka / Quartier-Militaire (No 8), est revenu sur un incident impliquant son frère Koomadha Sawmynaden. Il dit savoir que ce dernier ne cessait de harceler Kaya, qui lui devait de l’argent. Le parlementaire a appris que son frère se serait présenté au domicile de l’activiste du MSM en juillet 2020 à Montagne Ory où il aurait affiché un comportement menaçant. Yogida Sawmynaden avance que Simla Kistnen lui envoyait des messages pour lui raconter les « frasques » de Koomadha Sawmynaden. Le député a aussi fait ressortir que la veuve de Kaya lui avait demandé de l’aide après la disparition de son époux durant trois jours alors que la police et ses créanciers, dont Koomadha Sawmynaden, le cherchaient. Lors de sa dernière séance d’interrogatoire aux Casernes centrales mercredi, Yogida Sawmynaden a fourni des détails sur ces « itemised bills » et le numéro de téléphone attribué à Simla Kistnen. Ainsi, la veuve de Kaya sera appelée à jeter un éclairage quant aux affirmations du parlementaire car dans sa déposition à la MCIT, elle avait déclaré avoir parlé avec Yogida Sawmynaden en deux occasions seulement et que c’est son défunt époux qui communiquait avec l’ex-ministre. Les enquêteurs souhaitent aussi faire la lumière sur cet incident allégué où Koomadha Sawmynaden s’est présenté au domicile de Kaya. La convocation de Simla Kistnen aura probablement lieu la semaine prochaine.

Par ailleurs, la MCIT cherche des documents liés à des contrats obtenus par la compagnie de Soopramanien Kistnen et les appels d’offres qu’il a « bid » et qui ont été rejetés. Les enquêteurs cherchent à établir s’il existe un quelconque lien entre les protagonistes ayant obtenu les différents contrats et la victime. Vinnesen Subbaroyan, un partenaire d’affaires de Kaya, sera lui aussi appelé à fournir certaines explications au sujet de certaines transactions financières de Rainbow Construction Ltd.