L’ADSU a saisi 1,2 kg d’héroïne, valant Rs 18,7 M, sur le navire CGM Kailash lors d’une opération hier au large de Pointe-aux-Sables. À ce stade, la police n’a procédé à aucune arrestation. C’est en se basant sur certaines informations que l’équipe de l’inspecteur Lepois a appris qu’une cargaison de drogue se trouvait sur le bateau en provenance de Madagascar. C’est au large de Port-Louis que l’ADSU, la Customs Anti Narcotics Section (CANS) et la National Coast Guard (NCG) sont montées à bord après avoir obtenu le feu vert d’un officier du ministère de la Santé sur les conditions sanitaires.

La police a demandé au capitaine, un ressortissant croate, de stabiliser son navire à La Pointe, Pointe-aux-Sables. Les officiers ont par la suite fouillé le CGM Kailash à bord duquel ils ont mis la main sur deux colis enroulés avec du ruban d’adhésif et contenant de l’héroïne. Le capitaine et son équipage ont nié toute connaissance sur la provenance de cette drogue. C’est sous la supervision de la NCG que le CGM Kailash a été emmené au port, alors que les membres de l’équipage ont reçu l’instruction de ne pas mettre pied à terre ou de quitter le territoire.

De son côté, l’ADSU a emmené le colis de drogue aux Casernes centrales, où une équipe du Scene Of Crime Office a effectué des prélèvements d’empreintes. Les membres de l’équipage seront, eux, soumis à un test ADN. L’enquête se poursuit en vue de retrouver le commanditaire de cette drogue.