La police de Rose-Belle a arrêté une bande de malfrats qui a extorqué plus de Rs 1,6 million à un contracteur de 50 ans. Les quatre suspects ont fait croire à ce dernier qu’il serait arrêté par la police pour une affaire de possession d’objet volé.

C’est le mois dernier que le quinquagénaire a porté l’affaire à la police. Cet habitant de New Grove a déclaré qu’il utilise un van pour ses déplacements professionnels. Il a relaté qu’en octobre 2019, il s’est rendu dans une station-service à Union Park pour faire laver son véhicule. Il a alors rencontré un dénommé Kethan et ils sont devenus amis. Les proches du suspect lui donnaient un coup de main dans son business de lavage de véhicules. Selon l’entrepreneur, un jour, il a entendu de la musique dans une voiture à proximité de lui. Kethan lui a alors expliqué que son frère avait installé un système de sonorisation à l’intérieur.

Comme l’entrepreneur voulait lui aussi avoir ce genre d’appareil dans son van, il en a parlé au suspect. Ce dernier lui a dit qu’il devait débourser entre Rs 20 000 à 25 000 pour la sonorisation et l’installation. En décembre de l’année dernière, Kethan s’est présenté chez lui avec un “canon bass” et lui a dit que l’objet était d’occasion et ne coûterait que Rs 7 500. Le plaignant lui a remis Rs 7 500 en disant à son interlocuteur d’acheter les autres articles nécessaires pour l’installation de son appareil. Le contracteur a aussi fait des modifications de “fine tuning” et il a remis Rs 26 500 à Kethan pour ses services. Mais en début d’année, le quinquagénaire a noté des manquements dans le système de sonorisation.

Il a contacté un employé de Kethan qui lui a dit que l’appareil provenait d’un vol. Et d’ajouter que ses complices et lui, sur l’ordre de Kethan, ont fait une vidéo de l’appareil volé dans son van en filmant aussi le numéro de sa plaque d’immatriculation. Les suspects ont ourdi un complot en lui faisant croire qu’ils avaient réussi à mettre la main sur le propriétaire de l’appareil qui lui avait demandé Rs 50 000 pour ne pas le dénoncer à la police. Or, cet individu faisait lui aussi partie de la bande.

Pendant plusieurs semaines, les suspects ont fait croire à l’entrepreneur qu’ils sont proches de certains policiers et qu’il ferait de la prison pour cette affaire de possession d’objet volé. Selon le plaignant, en plusieurs occasions, il a remis une somme totalisant Rs 1 637 500 à Kethan et sa bande. Et d’ajouter que l’argent provient de l’investissement de son business. Comme il s’est ruiné, il a compris qu’il a été victime d’une extorsion et devait dénoncer les suspects à la police.

La semaine dernière, la police a arrêté le dénommé Kethan et ses trois complices. Ces derniers, des habitants de Rose-Belle, ont été provisoirement inculpés pour extorsion et ils ont été relâchés contre une caution de Rs 30 000 et après avoir signé une reconnaissance de dettes de Rs 200 000 chacun. Cette enquête se déroule sous la supervision du chef inspecteur Doolub, assisté du caporal Azeer.