L’équipe de l’inspecteur Gunga de la CID de Goodlands, assistée de l’ERS, la DSU, la SSU et du FIO, a monté mardi une opération à Roche-Terre, Grand-Gaube et Petit-Raffray pour élucider des cas de vol. Treize suspects ont été interpellés lors de cet exercice.

À Petit-Raffray, la police a mis la main sur un jeune de 22 ans, qui a avoué avoir volé deux caisses de bières et 100 mangues dans la cour d’un habitant de la localité le mois dernier. Le préjudice s’élève à Rs 3 000. Tandis qu’un gardien de 21 ans, aidé de ses complices de 20 et 26 ans ont fait main basse sur 40 barres de métal, une pompe à eau, et tubes d’aluminium chez un quinquagénaire. Ils ont revendu les objets volés valant Rs 58 000 à un entrepreneur de  26 ans de leur localité pour Rs 6 000.

Les suspects ont dépensé tout l’argent. Un maçon de 20 ans, toujours de Petit-Raffray, a, lui, été arrêté pour infraction au “Condition of Bail”. Deux autres habitants de cette localité ont été interrogés sur un vol qu’ils ont nié. À Grand-Gaube, une trentenaire a avoué avoir arraché le sac d’une amie qui contenait Rs 7 000. Le délit s’est déroulé le 1er décembre. Un habitant de Goodlands, 31 ans, est, lui, soupçonné d’avoir volé une pompe à eau et des ustensiles de cuisine valant Rs 9 000.

Par ailleurs, un autre habitant de l’endroit, 22 ans, est accusé d’avoir fait main basse sur 50 kg de cuivre estimé à Rs 10 000. Alors qu’un quadragénaire de Roche-Terre a agressé un candidat participant aux dernières élections villageoises. Le plaignant l’accuse d’avoir aussi volé sa chaîne, délit que le suspect nie. Les autres suspects interrogés dans d’autres cas de vol ont, eux, été autorisés à partir après qu’ils ont fourni des alibis.