photo d'illustration

Il est soupçonné d’être impliqué dans une dizaine de vols depuis sa libération

L’équipe du surintendant Shyam Bansoodeb de la Criminal Investigation Division (CID) de la Western Division a arrêté Ramayana Saurtee (30 ans), samedi. Il est soupçonné d’être impliqué dans une dizaine de cas de vol commis en quelques semaines. Ce récidiviste notoire fait partie de la centaine de détenus qui ont été relâchés le 11 avril durant la période de couvre-feu sanitaire. La sentence de ces prisonniers allait prendre fin dans quelques mois. Or, le trentenaire a profité de cette occasion pour commettre plusieurs vols et a amassé un butin de plus Rs 1 M.

Depuis plusieurs jours, Ramayana Saurtee jouait à cache-cache avec la police car il changeait de vêtement aussitôt après avoir commis un vol. D’ailleurs, ses empreintes ont été relevées dans quatre lieux alors qu’en une occasion, un témoin l’a aperçu. Comme il portait son masque, la police a eu du mal à l’attraper. Finalement, la CID la Western Division, aidée par le Field Intelligence Office, a changé de stratégie. Ils ont patrouillé plusieurs endroits dans l’Ouest et le récidiviste a été appréhendé à Petite-Rivière alors qu’il marchait. Le suspect aurait commis deux vols majeurs en juin.

Ainsi, le 26 juin, une retraitée de 80 ans de Chebel s’est fait cambrioler plusieurs bijoux en or dont des paires de boucles d’oreille, des chaînes dont une qui était sertie de diamant, trois montres et portable. Le préjudice s’élève à Rs 350 000. Quelques jours plus tôt, c’est un habitant de Coromandel qui a rapporté la disparition de ses bijoux et de vêtements dont la valeur est d’environ Rs 315 000. La police soupçonne Ramayana Saurtee d’être aussi l’auteur d’un vol dans une station-service à Roches-Brunes le 14 juin. Ses faites et gestes ont été enregistrés par une caméra de surveillance alors qu’il escaladait un mur pour avoir accès dans un bureau où il a fait main basse sur Rs 150 000, des cartes prépayées, 886 paquets de cigarettes de différentes marques et des coupons de parking. Le préjudice s’élève à Rs 310 625. Au cours de son interrogatoire, il a dit avoir vendu les objets volés et qu’il a dépensé tout l’argent.

Le récidiviste est également impliqué dans un cambriolage chez le manager d’une usine de boissons gazeuses, résidant à Albion. Selon ce dernier, un quadragénaire, il ne se trouvait pas chez lui le 14 juillet lorsque sa maison a été dévalisée. Il a perdu des bijoux, deux bouteilles de whisky et Rs 2 000. Le tout pour un montant de Rs 11 000. Alors que cinq jours plus tôt, un autre quadragénaire de Petite-Rivière avait, lui, déclaré à la police que divers objets avaient disparu chez lui lors d’un vol par effraction comme son ordinateur portable, des parfums, des bijoux, des aliments et Rs 10 000. Le préjudice s’élève à Rs 165 000.

Ramayana Saurtee a avoué être l’auteur de deux vols dans deux lieux de culte à Roches-Brunes entre le 11 et le 15 juillet où il a fait main basse sur un montant de Rs 16 000 qui se trouvait dans des troncs. Le trentenaire a aussi pris tout l’argent d’un autre lieu de culte à Albion le 1er juillet, entre autres. Le responsable du lieu a dit ignorer le montant du préjudice. La police a perquisitionné la maison du suspect où une partie du butin a été récupéré. Ramayana Saurtee demeure en détention après son inculpation en justice.