Le cellulaire du capitaine du MV Wakashio a été examiné par l’Information and Technology Unit de la police hier. Les enquêteurs ont noté des correspondances et photos d’une fête d’anniversaire de l’équipage sur l’appareil. Selon nos renseignements, l’objet renferme entre autres des informations personnelles de Sunil Kumar Anand Nandeshwar (58 ans), des communications avec ses proches, mais également des appels échangés avec des numéros internationaux dans la nuit du 25 juillet après que le vraquier s’est échoué.

À ce stade, les enquêteurs n’ont pas encore établi qui sont les interlocuteurs avec qui le quinquagénaire s’est entretenu. Ils soupçonnent qu’il s’agit de l’armateur du Wakashio, où le capitaine aurait donné des indications sur ce qui s’est passé sur les récifs de Pointe-d’Esny. La police a aussi noté des messages jugés « intéressants » sur le cellulaire du capitaine. Comme le sujet n’a pas encore été abordé par Sunil Kumar Anand Nandeshwar lui-même, l’équipe de l’ASP Kokil ne souhaite pas tirer de conclusions avant ses explications. Cet exercice a été écourté hier, car le capitaine devait s’entretenir avec ses avocats, Mes Kushal Lobine et Ilshad Mansoor, sur la “private prosecution” logée par Bruneau Laurette, qui sera appelé au tribunal de Mahébourg ce vendredi. L’interrogatoire du quinquagénaire devrait reprendre ce week-end.

Par ailleurs, l’interrogatoire de son second, le Srilankais Hitihamillage Subodna Janendra Tilakaratna, devrait intervenir la semaine prochaine. Le CCID est en présence d’informations à l’effet qu’il devait remplacer le capitaine Nandeshwar dans la cabine, car ce dernier s’était absenté pour la fête d’anniversaire du “4th engineer” le 25 juillet. Suivant les procédures, le Chief Officer devait être assisté par un autre officier dont la présence sur la passerelle était obligatoire lorsque le vraquier passe près des terres. À ce stade, la police n’a pas encore établi l’identité de cette personne qui devait être présente pour aider le Chief Officer, la question n’ayant pas encore été abordée lors de l’interrogatoire du capitaine.

Dans les milieux des enquêteurs, on n’exclut pas une troisième arrestation, dépendant des versions fournies par le capitaine Sunil Nandeshwar et Subodna Tilakaratna. Quant à l’autre moitié de l’équipage qui n’a pas encore été interrogée jusqu’ici, la police n’a toujours pas décidé si leurs versions pourraient apporter une lumière sur cet échouement. Cependant, un “statement” sera recueilli auprès d’eux. D’autres développements devront intervenir à mesure que l’enquête progresse.