Photo illustration

Pendant toute la semaine, depuis samedi dernier jusqu’à ce mardi, l’île Rodrigues était en fête. Sous le thème «Valoriser, selebre, avanse» et le slogan «Nou kontan Rodrigues», le pays célèbre la 21e édition du Festival Kreol. Un événement organisé par la commission des arts et culture en partenariat avec l’office du Tourisme de Rodrigues. L’occasion pour les Rodriguais de réfléchir sur la richesse des différentes valeurs culturelles du pays ancrées dans la créolité.

Durant toute la semaine, les Rodriguais ont vécu au rythme du festival kreol, un événement incontournable chaque année qui en est, pour 2020, à sa 21e édition. Les activités ont démarré samedi avec la tenue d’un Bazar Kreol, réunissant une centaine de participants, qui ont fait le déplacement à Port-Mathurin pour mettre en exergue le savoir-faire artisanal rodriguais, visant ainsi à promouvoir l’esprit entrepreneurial par la vente notamment de produits typiquement locaux, dont les piments, les articles de vannerie et les plats typiques… Cette rencontre du samedi matin a été suivie par la tenue d’une grande messe en kreol célébrée dans la nouvelle chapelle Saint-Marc, à Songes, histoire de rendre grâce au Seigneur pour le bon-vivre à Rodrigues.

Point d’orgue des réjouissances, dimanche, avec la tenue de la grande régate sous l’égide de Phœnix Rod Bev, en collaboration avec la Commission arts et culture. Cette année, cet événement phare a réuni 72 régatiers et pas moins de 400 membres d’équipage. Quatre courses étaient au programme : celle des bateaux en bois de 24 pieds et des bateaux en bois de 21 pieds, des bateaux en fibre de 24 pieds et de 21 pieds. Une édition qui a rassemblé encore une fois tous les amoureux de régate sur la plage de Pointe L’Herbe, pour passer une belle journée en famille ou entre amis.

Malgré le mauvais temps en début de matinée, semant le doute quant à la tenue des épreuves, la foule était au rendez-vous pour cette manifestation, mise en place par PhoenixBev Rodrigues, devenue incontournable dans le calendrier des différents événements culturels de l’île Rodrigues, et plus particulièrement du Festival Kreol Rodriguais.

Une façon de célébrer tous ensemble la créolité rodrioguaise et cela dans une ambiance de fête populaire, explique Fock Keng Ho Tu Nam, Operations Manager de PhoenixBev Rodrigues. La course, qui a démarré aux alentours de 11h, a pris fin une heure après, les premières embarcations franchissant la ligne d’arrivée sous les applaudissements du public. Surprise de cette édition: le vainqueur coutumier, l’équipe Cyclone, de Benjamin Abdool, a été détrônée par l’équipe Racine Bless, de Joceley Edouard, qui remporte un chèque de Rs 15 000 dans la catégorie bateau en fibre de 21 pieds. L’équipe de Benjamin Abdool a tout de même obtenu la deuxième place.

Les gagnants sur les trois premières marches du podium pour les différentes catégories ont été récompensés par un cash prize variant entre Rs 10000 et Rs 15 000, des médailles et un trophée. Les équipes arrivées en deuxième et troisième positions ont eu des prix de Rs 8 000 à Rs 6 000. Celles classées quatrième jusqu’au dixième ont été récompensées par un prix de consolation de Phoenix Bev Rodrigues. L’objectif, selon Fock Keng Ho Tu Nam, Operations Manager de Phoenix Rod Bev, «est de promouvoir et perpétuer la régate comme une activité traditionnelle et encourager les participants à revenir chaque année en grand nombre».

Ambiance et discipline

L’autre événement phare de cette journée de dimanche, le Gran Konser. Cette année, en raison de la Covid-19, le concert organisé à Pointe L’Herbe a été 100% animé par pas moins de 17 groupes d’artistes locaux. Une occasion d’apprécier leur talent et d’en découvrir d’autres. Cela, dans la bonne ambiance de fête, perpétuant une tradition bien ancrée dans les moeurs rodriguaises. Ce qui doit être salué avant tout, c’est la discipline dont font preuve tous les Rodriguais, qu’il s’agisse de comportement en public, ou de préservation de l’environnement. C’est ainsi que cette plage, noire de monde pourtant, est restée très propre, les Rodriguais faisant attention à ne pas y jeter leurs déchets, et les officiers du nettoyage faisant la ronde jusqu’à fort tard pour s’assurer que rien ne pollue la plage.
Par ailleurs, au courant de la semaine, diverses activités ont été organisées pour célébrer la créolité à Rodrigues. Outre une journée portes ouvertes organisée au musée de Baie-Lascar où s’est tenue une exposition des Foto Lontan, la Commission arts et culture de Rodrigues a aussi mis en place des ateliers sur le kreol rodrige. Un hommage a aussi été rendu aux artistes de Rodrigues. Vendredi, les Rodriguais étaient invités à Saint-t Francois et Papayes pour un Bal Souskri et un Bal Bobess, deux grandes fêtes pour valoriser la musique traditionnelle des villages. Samedi, une expo-vente des Manzer Kreol s’est tenue à Port-Mathurin, suivie d’une Sware Dj Kreol à Anse-aux-Anglais.
Le festival kreol de Rodrigues, qui a accueilli depuis vendredi le président de la République de Maurice, Pradeep Roopun, continue et fait place ce dimanche à un après-midi de théâtre en hommage à Rosange André. Une soirée kreol est aussi au programme de ce soir dans différents hôtels qui accueilleront les familles. Ce lundi, les discussions s’articuleront autour du projet du Diksioner Kreol Rodrig. Une cérémonie de dépôt de gerbes aura aussi lieu au monument Sega Tambour demain après-midi lors de laquelle un recueil sur le séga tambour sera lancé. Pour clore ce festival, la Commission arts et Culture de Rodrigues organise une assise autour du thème “Lamisik Traditionnel”. Pour rappel, depuis trois ans, le séga tambour de Rodrigues est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.