« En mon nom personnel comme au nom des fidèles du diocèse de Port-Louis, je suis heureux de vous souhaiter une joyeuse fête de Eid Ul Fitr. Cette fête est si belle et si chère à la communauté musulmane que je suis sûr que les restrictions provenant des précautions à prendre par temps de pandémie ne pourront pas éteindre cette joie qui illumine vos cœurs ce jour-là. Elle s’exprimera différemment mais sera toute aussi forte et authentique.

« Nous, chrétiens, avons connu les mêmes restrictions à l’occasion de la fête de Pâques et bientôt encore pour la fête de la Pentecôte le 23 mai. Je peux comprendre le sacrifice que ces privations peuvent représenter et sympathise avec vous.

« Cette pandémie nous rappelle combien nous sommes tous vulnérables, tous exposés aux mêmes maladies et aux mêmes fléaux. Elle réveille ainsi en nous un sens de la solidarité, un désir de nous serrer les coudes pour affronter ensemble les défis qui se posent à nous. « Quelle que soit notre religion, nous sommes tous des frères, enfants du Dieu Tout Puissant et miséricordieux. C’est ainsi qu’en tant que frère, je prie avec vous et pour vous en cette belle fête de Eid Ul Fitr. »