Les semaines se suivent et se ressemblent dans le secteur de l’éducation. Ce mardi, une dizaine d’écoles et de collèges restent fermés pour cause de Covid-19. Alors qu’on aborde la dernière semaine du premier trimestre, beaucoup d’interrogations subsistent sur le système qui sera appliqué au deuxième trimestre. Le ministère de l’Éducation n’a pas encore confirmé si les jours alternés seront ainsi maintenus.

Les écoles de la Montagne des Signaux RCA (préscolaire, primaire et SEN Unit), à Bell-Village, Philippe Rivalland RCA, à Beau-Bassin, Coeur Sacré de Jésus RCA, à Port-Louis, Jean Eon RCA, à Grand-Gaube, ainsi que les deux collèges BPS, à Beau-Bassin et à Goodlands, le Saint Joseph, à Curepipe, et le St Mary’s, à Rose-Hill, sont fermés aujourd’hui. Le collège St-Andrews est venu s’ajouter à la liste dans la soirée d’hier.

Des cas positifs au Covid-19 y ont en effet été recensés parmi les étudiants ou le personnel.

Ce n’est pas une coïncidence s’ils sont tous des établissements catholiques. C’est juste que le Service diocésain de l’éducation catholique (SeDEC) a mis en place un système de communication pour informer le public sur la fermeture de ses écoles et collèges, alors que tel n’est pas le cas pour le ministère de l’Éducation.

Par ailleurs, le St Andrews College, à Rose-Hill, ainsi que le Collège Imperial, à Curepipe, ont également été fermés pour la troisième fois en ce début de semaine.

Ce premier trimestre 2021/2022 a été complètement chamboulé avec la crise sanitaire. D’abord, les étudiants sont partis à l’école seulement deux ou trois jours par semaine, dépendant de leur grade.

Ensuite, les établissements ont dû fermer, certains en plusieurs occasions, en raison du Covid-19. Alors qu’on aborde la dernière semaine de ce trimestre, tout le monde s’interroge sur les modalités du deuxième trimestre. Car la vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, avait indiqué que les jours alternés seront appliqués jusqu’au 27 août, soit à la fin du premier trimestre.

Dans le milieu, beaucoup pensaient que les autorités auraient profité des vacances pour la vaccination des adolescents afin que l’école puisse reprendre normalement au deuxième trimestre. Mais à ce jour, rien n’a été communiqué à ce sujet.

D’ailleurs, le ministre de la Santé, le Dr Kailesh Jagutpal, avait déclaré à l’Assemblée nationale que les adolescents seraient vaccinés avec le vaccin Pfizer. Ce vaccin n’est toutefois pas encore disponible pour l’heure à Maurice, et les vacances du premier trimestre ne durent que deux semaines.

Tout laisse donc croire que les “staggered classes“ seront maintenues au deuxième trimestre. Ou du moins pour une partie du deuxième trimestre, qui s’étendra jusqu’au 3 décembre.

À moins que les autorités se contentent du fait que plus de 70% de la population ait été vaccinée. Avec la réouverture des frontières, prévue pour le 1er octobre prochain, beaucoup de parents sont inquiets, surtout par rapport au variant Delta. Ils souhaitent que le ministère précise sa position au plus tôt. La rentrée du deuxième trimestre est prévue le 13 septembre.