Photo illustration

– Le MAJSL propose un plan d’aide en vue de boucler le calendrier en mettant à disposition ses infrastructures

– Une rencontre entre le ministère et le National Communication Committee on Covid-19 s’est tenue vendredi

Annoncée comme décisive, la réunion de vendredi à la Football House à Trianon, n’a finalement rien sorti de concret. La Mauritius Football Association (MFA) n’ayant pris aucune décision pour ce qui est de la reprise ou pas de la saison 2020/21 et de ses différents championnats. Est-ce la rencontre de jeudi avec le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, qui fait désormais tiquer la MFA ? Cela en a tout l’air, alors qu’il y a un courant qui est pour la déclaration d’une saison blanche, comme cela avait été le cas lors de la précédente saison (2019/20).

Selon nos informations, aucune décision n’a été prise, mais déjà beaucoup de questions s’imposent, notamment après la position adoptée par la MAJSL. Démarche qui vise à aider la fédération à terminer la saison, surtout après celle de 2019/20, déclarée blanche par la MFA, quelque temps seulement après l’entrée du pays en confinement. Selon nos informations, le ministère a même plaidé la cause du football devant le National Communication Committee on Covid-19, lors d’une rencontre tenue vendredi dernier. Cela, en prenant toutes les mesures sanitaires préconisées par le gouvernement par rapport à la pandémie. Une nouvelle rencontre serait même prévue en début de semaine, afin d’activer ce dossier.

Reste que la position de la MFA est très critiquée au niveau du ministère. Car, si les autres fédérations responsables d’une discipline collective ont déjà soumis leurs plans de relance comme demandé, en revanche, dit-on, tel ne serait pas le cas de la MFA ! D’où la question de savoir, si certains envisagent sérieusement et réellement une reprise ou serait plutôt en faveur d’un arrêt définitif. Car, qui dit arrêt, dit aussi pas de titre de champion décerné et pas de relégation. Forcément, dans ces conditions, certains clubs seraient avantagés par rapport à d’autres.

Pour sa part, le président de la MFA, Samir Sobha, lequel représente les intérêts de Cercle de Joachim — avant dernier avant l’arrêt de la National Super League —, a, dans une déclaration de presse, hier à un hebdomadaire, indiqué : « Nous avons pris en compte les différents facteurs en vue de relancer les trois championnats. Ce sera assez compliqué. Il y a plusieurs aspects à prendre en considération avant de prendre une décision finale. » Des propos qui en disent long et qui se passent de commentaires.

D’autre part, ils sont nombreux sur la place publique a avoir salué l’initiative du ministère des Sports à tout faire pour sauver la saison 2020/21. Aussi, questionnent-ils la position de la MFA sur ce dossier. Dans cette optique, ils se demandent si la fédération a déjà informé la FIFA d’un retard pour boucler ses différents championnats. Aussi, disent-ils, la période de transfert qui est actuellement mise en avant, n’est pas un problème en soit. La FIFA offrant la possibilité à toute fédération de repousser ou amender les dates de leurs saisons, mais en prenant toutefois le soin de l’informer d’abord.

D’autres correspondances devront ainsi suivre, afin que la fédération internationale puisse suivre l’évolution de la situation. La question qu’ils sont nombreux à se poser est de savoir si, au niveau de la MFA, cette option a déjà été envisagée ? On devrait le savoir dans pas longtemps.