Selon Stephan Toussaint (à dr.), la MFA que dirige Samir Sobha, est restée muette concernant la lettre envoyée à la FIFA

Selon les informations qui nous sont parvenues, le “help desk” de la fédération internationale n’aurait reçu aucune “official request” pour amender la saison

Le ministre Stephan Toussaint affirme au Parlement, mardi dernier, avoir sollicité la MFA pour obtenir une copie de cette requête, mais sans succès !

La Mauritius Football Association (MFA) a-t-elle réellement écrit officiellement à la Fédération internationale de Football Associations (FIFA) pour demander une extension de la saison 2020/21 ? C’est la question qui fait débat depuis quelques temps. Elle a même été abordée à l’Assemblée nationale, mardi. Si d’un côté, on affirme que la FIFA n’aurait reçu aucun “official request” en ce sens, en revanche, de l’autre côté, le ministre Stephan Toussaint, affirme que la demande de son ministère d’obtenir une copie de cette demande est restée lettre morte auprès de la MFA ! Ce qui est sûr et ce, selon un communiqué officiel c’est que cette fédération n’a même pas attendu la réponse de la FIFA pour déclarer sa saison “null and void” et ce, pour la deuxième année consécutive !

Décidément, la posture adoptée par la MFA, par le biais de la réponse de Stephan Toussaint, mardi au Parlement, est fortement à blâmer. D’autant que cette même MFA, qui disait récemment au ministre attendre une réponse de la FIFA pour décider de la reprise, a finalement pris tout le monde de court en y mettant un terme brusquement. Ce qu’il faut désormais savoir c’est: Samir Sobha a-t-il dit la vérité en disant avoir contacté la FIFA pour demander une extension ?

Or, nous apprenons qu’une réponse du “Help Desk” de la FIFA — à titre purement informatif — indiquerait que la MFA “has not sent an official request to amend their season and/or registration period dates”. Ce qui est très grave. Le ministère de Sports est d’ailleurs en présence d’une copie de cette « réponse » qui a été “tabled” lors d’une récente rencontre. D’où sa décision d’écrire, à son tour, à la FIFA pour avoir de plus amples détails concernant la « supposée » demande de la MFA d’étendre la saison 2020/21. Un courriel rédigé et envoyé, dit-on, quelques jours seulement après cette rencontre de début juillet avec la MFA. Selon une source, les intentions du ministère, qui était favorable à une reprise dans l’intérêt des clubs et du football, y sont même précisées, tout comme le soutien financier accordé aux clubs.

Interpellé, mardi justement, par le député de l’Opposition, Franco Quirin, le ministre Stephan Toussaint a expliqué que son ministère était en faveur d’une reprise tout en mettant à la disposition de la MFA, les facilités nécessaires. Sauf qu’il a été informé, le 16 juillet, que le Managing Committee de la MFA avait décidé autrement, malgré une série de rencontres, de déclarer la saison “null and void” ! Franco Quirin a aussi voulu savoir si la MFA avait effectivement écrit à la FIFA ou encore si le ministre avait pris connaissance de cette lettre « s’il existe, et s’il dispose d’une copie de cette lettre de bien vouloir la déposer sur la Table de l’Assemblée nationale ».

C’est ce que le ministre n’a malheureusement pu faire et pour cause. « la MFA, à plusieurs reprises dans les différentes réunions que nous avons eues, a informé le ministère que l’Association a écrit à la FIFA pour demander une extension de la ligue. Nous avons écrit à la MFA pour demander une copie de la lettre afin qu’éventuellement je puisse déposer à l’Assemblée. Malheureusement, nous n’avons pas eu de retour », fait-il remarquer. C’est dans cette optique que le ministère des Sports a alors écrit à la FIFA, dit-il, pour demander des clarifications.

La FIFA ne répond pas

Franco Quirin a aussi demandé au ministre s’il était à l’aise avec la décision de la MFA, d’autant que des millions de roupies ont été investis par l’Etat pour aider les clubs. Cela, non sans avoir lancé une pique à la MFA en évoquant «l’incompétence de certains à la tête de la MFA » et en se demandant : « n’est-il pas temps que le ministère des sports écrive à la FIFA pour dénoncer cette situation? »

Selon Stephan Toussaint, « je trouve moi aussi très regrettable que les ligues ont été annulées. Cependant, c’était une décision du Managing Committee. Je ne puis faire d’interférence dans la gestion de la MFA. Comme je l’ai dit précédemment, bon au niveau du ministère et avec l’accord de la MFA, nous avons écrit à la FIFA déjà pour demander des éclaircissements en ce qu’il s’agit de la demande de la MFA pour l’extension de la ligue. Donc, on va attendre une réponse et à partir de là on va voir quelles sont les autres actions que nous pouvons prendre. » Sauf que, deux semaines après, aucune réponse n’a été obtenue. Nous doutons d’ailleurs que la FIFA en fasse autant étant donné que cela ne fait pas partie de ses principes.

En somme, la décision de la MFA de déclarer une deuxième saison d’affilée de « blanche » agace sérieusement le gouvernement, dont le ministère des Sports. Ce qui révolte encore plus, c’est l’attitude de la MFA de ne pas répondre à cette demande pour consulter la « supposée » demande d’extension envoyée à la FIFA. Et ce n’est pas la première fois que la MFA agi ainsi, alors que le gouvernement a pourtant décaissé Rs 38.4M, au cours de ces deux dernières saisons, afin de venir en aide aux clubs, à travers un Regionalization Grant.
Est-ce en refusant de communiquer officiellement sur un point aussi sensible que la MFA compte se refaire une crédibilité ? Que les membres du Managing Committee, dont le président Samir Sobha, sachent qu’en « refusant » de collaborer, ils signent, eux-mêmes et délibérément, un aveu d’impuissance et surtout leur propre motion de blâme !