PHOTO d'illustration

Le ministère l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs a revu le regionalisation grant pour les différents clubs de l’île. Après avoir rencontré certains dirigeants hier à Citadelle Mall, le ministre Stephan Toussaint a augmenté de 25% cette allocation. De ce fait, les équipes de la Super League percevront un nouveau chèque de Rs 300 000, de National Division 1 Rs 125 000 et National Division 2 une allocation de Rs 100 000.

Avec l’impact de la Covid-19 sur l’économie du pays, le MAJSL avait décidé de déduire par 50% le regionalisation grant des différentes ligues de football. Mais cette décision a été décriée par la majorité des clubs. C’est ainsi que quatre délégués, Anwar Elahee (président de la l’ASPL 2000 en Super League), Shakeel Goburdhun (représentant de l’USBBRH en D1), Jean-Daniel Orange (président du Grand-Bel Air Rovers en D2) et Arvind Bhojun (secrétaire général du comité régional de Pamplemousses), ont rencontré le ministre afin d’expliquer la situation financière des équipes qui n’arrivent pas à respecter leurs engagements auprès de leurs joueurs, notamment au niveau des salaires, et de la logistique.

De ce fait, le MAJSL a souhaité augmenter de 25% cette allocation. Donc, en sus des Rs 600 000 reçues en début d’année, les clubs de Super League percevront finalement Rs 900 000, ceux de la D1 Rs 375 000 et de la D2 Rs 300 000. Au niveau des comités régionaux, ils avaient déjà reçu leur chèque de Rs 100 000.

« Malgré le contexte difficile, nous faisons un effort additionnel afin d’aider davantage les clubs. Sans ces 25%, ce sont les footballeurs qui auraient été en difficulté », souligne le ministre des Sports, Stéphan Toussaint. Pour Anwar Elahee, « nous ne pouvons qu’être satisfaits de cette décision. Le ministre a été à l’écoute de notre requête, surtout en ce qu’il s’agit du budget. Cela ne s’arrête pas là, car la MFA devra également faire un top up et on devra entamer rapidement les discussions. »