Photo illustration (Photo by OZAN KOSE / AFP)

Coup dur pour le Cercle de Joachim SC. Le e club curepipien a été sanctionné par la FIFA pour n’avoir pas respecté les différentes procédures de transfert de joueurs internationaux (cinq Malgaches) en cours de saison 2019-20. La FIFA lui a infligé une amende de Rs 429 000, soit 10 000 francs suisses.

Dans une correspondance signée de Carlos Terran, membre la commission disciplinaire de la FIFA, il fait mention que « the Fifa Disciplinary Commitee found the Cercle de Joachim Sports Club responsible for the infringement of the relevant provisions of the RSTP related to the mandatory use of the TMS for all international transfers of professional players (art. 1 par 5 and 6 of Annexe 3) and to the administrative procedure governing the transfer of professionals between association (art 8.1 par. 1 and 8.2 par. 1 opf Annexe 3) ».

Le Transfer Matching System, plus connu sous le nom de TMS, est une plateforme permettant de rendre plus transparents les flux financiers circulant autour des transferts internationaux. Selon les références citées par le communiqué de la FIFA, il est mentionné que d’après les règlements, dont l’annexe 1 parties 5 et 6, « tout enregistrement de ce type de joueuse ou joueur effectué sans TMS sera considéré comme nul. Un transfert international doit être saisi dans TMS lorsqu’un joueur sera enregistré comme professionnel par une nouvelle association ». De ce fait, c’est à travers un transfert dit manuel (opération qui n’apparaît pas sur le TMS) que le Cercle de Joachim SC a été sanctionné, car celui-ci a procédé dans l’illégalité.

Comment marche la procédure sans passer par la plateforme de TMS ? Si un club mauricien souhaite recruter un étranger, il doit se mettre en contact avec le club d’où évolue le joueur afin de demander son transfert. À ce stade, le club local devra fournir à la MFA un document attestant que le joueur a été autorisé à rejoindre la formation mauricienne, et de là, la MFA établit le contact avec la fédération étrangère afin de conclure la négociation.

Questionné à ce sujet, le président de la MFA et dirigeant au sein du Cercle de Joachim, Samir Sobha, nous a déclaré que « ce genre de transfert est depuis très longtemps effectué par toutes les équipes mauriciennes. En ce qu’il s’agit de cette sanction, c’est un problème interne. Un ancien membre du Cercle de Joachim ayant une bonne relation avec une personne au sein de la FIFA lui a fourni les données de TMS. Nous avions fait une demande à la FIFA pour que cette personne ne puisse pas utiliser cette plateforme ». Il ajoute que, « je ne pense pas que la FIFA prendra d’autres sanctions en ce qu’il s’agit de cette méthode de transfert, car cela se fait également au Canada, en France et en Afrique ». Selon nos informations, le club curepipien aurait déjà payé cette amende.

En ce qu’il s’agit de cette méthode de transfert dit manuel, des Mauriciens qui évoluent à l’étranger comme Ashley Nazira (États-Unis), Cédric Permal (Australie), Adel Langue (Portugal) ou même Damien Balisson, qui a évolué en France il y a quelques années, sont tous passés par ce genre de négociation. « Si la FIFA devait sanctionner d’autres équipes mauriciennes, c’est tous les clubs de l’île qui seront sanctionnés », fait ressortir le président de la MFA.

Nazeer Bowud, responsable de cette plateforme à Maurice, nous explique « qu’effectivement ces transferts ont été faits manuellement. Toutefois, il faut dire que sur cette plateforme, uniquement quatre clubs malgaches sont enregistrés. De ce fait, la FIFA nous a donné jusqu’à la troisième semaine d’août pour former les dirigeants de clubs à Maurice au TMS. »