Ahmad Ahmad (au centre), président de la CAF, aux côtés du président de la MFA, Samir Sobha (à droite), a offert une enveloppe de Rs 8M à la fédération mauricienne

C’est au tour de la Confédération africaine de football (CAF) d’aider le football continental. Après que la Mauritius Football Association a reçu une somme de Rs 20M auprès de la FIFA, elle recevra prochainement une enveloppe de Rs 8M de l’institution africaine, et cela à la suite de la pandémie de COVID-19. Ainsi, la MFA a reçu Rs 28M durant les deux derniers mois.

Comme la FIFA, la CAF est venue en aide à ses 54 Associations Membres (AM) du continent en distribuant une enveloppe de 10,8 millions de dollars. « En raison de la propagation rapide de la COVID-19, les AM africaines ont suspendu toutes les compétitions nationales, ce qui a accru le poids des charges financières sur leurs épaules. La CAF a donc décidé de modifier les conditions d’éligibilité pour accéder aux subventions annuelles, afin que toutes les AM puissent en bénéficier pendant cette période difficile », a déclaré le président de la CAF, Ahmad Ahmad.

Alors que la MFA a annulé les différents championnats nationaux depuis mars dernier, les clubs peinent à subventionner les salaires des joueurs, sans parler de la gestion. Toutefois, selon le secrétaire général de la MFA, Didier Pragassa, « les enveloppes que nous avons reçues de la FIFA et de la CAF sont réservées à la gestion de la fédération, dont le salaire de nos employés, l’emplacement et les diverses dépenses. Ce mois-ci, la FIFA devrait distribuer un chèque afin d’aider les différents clubs ou sélections ».

Alors que la MFA a été la première fédération sportive à Maurice à arrêter la saison sans désigner de champion ou de relégués, le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (MAJSL) a mis en place une stratégie sur quatre phases — dont les deux dernières seront principalement pour les sports collectifs — et qui prendra sûrement effet vers le mois d’août ou de septembre.

N’est-il pas judicieux que la MFA revienne sur sa décision au moins uniquement pour les trois championnats que sont la Super League, la National Division 1 & 2 ? Afin de compléter la Super League, il ne reste que cinq rencontres à disputer pour les 10 équipes en lice. « La décision a été prise en mars dernier et ce ne sera pas possible de relancer le championnat, car il faudra donner le temps aux équipes de se préparer, et comme pour chaque édition, la saison commence habituellement en novembre. Nous commencerons la saison 2020-21 en novembre et cela pour les différents championnats, dont l’élite, la ligue féminine ainsi que les juniors », explique Didier Pragassa.