Photo : illustration - Une équipe de contact tracing en opération en mars 2021

Plusieurs équipes de Contact Tracing du ministère de la Santé s’activent dans la ville de Curepipe cette nuit. Pour cause : elles s’affairent à transférer les proches et ceux ayant été en contact avec des personnes contaminées vers des centres de quarantaine, où elles seront mises en observation et testées.

A cet effet, plusieurs véhicules, dont des fourgonnettes du ministère, sillonnent les rues de la ville de Curepipe pour récupérer des habitants afin de les emmener devant le supermarché de Winners, à Forest-Side, où des bus attendent pour les véhiculer vers les centres de quarantaine.

Une opération qui implique un transfert d’une centaine de personnes.

Pour rappel, la ville de Curepipe, qui fait partie de la circonscription N°17, a été décrétée zone rouge à partir de minuit le jeudi 11 mars. Les circonscriptions 15 et 16 sont également concernées par cette mesure.

Ainsi, personne ne sera autorisée à entrer et sortir des cette zone, sauf ceux travaillant dans les services essentiels. Les banques seront de nouveau fermées dans cette zone et les mouvements seront très limités et contrôlés.

D’autre part, un appel est lancé à tous ceux ayant participé à une cérémonie de prière dite « qatam », le 7 mars à Forest-Side, à la messe à l’église Sté Hélène le 6 mars, et à une cérémonie de prière à la Gospel Church of God à la Rue Leclezio, à Curepipe, le 28 février, afin qu’ils prennent contact avec le ministère de la Santé et du Bien-être à travers sa hotline sur le 8924.

À minuit, le jeudi 11 mars, Maurice comptait officiellement 56 cas de contaminations locales recensés depuis le vendredi 5 mars. L’île est en confinement national depuis le mercredi 10 mars.