Ludovic Pezé, ici en compagnie du pilote Noah Andy lors de la première manche du championnat F4 France-2021, sur le circuit de Nogaro
  • La bande-annonce et la première de la série documentaire « Racing with Ludovic » au Festival de Cannes 2021
  • Motors Formula Team récolte des éloges du camp Lewis Hamilton
Ludovic Pezé est loin d’être un inconnu du circuit. Ce Franco-Mauricien de 29 ans, résidant près de Monaco (où il y est né), s’est forgé un nom dans le milieu très « fermé » du sport automobile, lui qui y est d’ailleurs entré sur la pointe des pieds, pour ensuite faire son petit bonhomme de chemin dans le milieu. Ce fils de mécanicien (père français, et de mère mauricienne-rodriguaise), qui privilégiait à la base une carrière de journaliste sportif, voire entraîneur de football ( qui travaillait plusieurs années avec la section jeune de l’AS Monaco) n’a pas échappé à la fibre mécanique, et a décidé de voler de ses propres ailes. Ce fut un déclic. Ludovic Pezé revient de loin, s’étant réveillé d’un coma de plusieurs jours, suite à une méningite contractée, il y a quelques années de cela.

Week-End s’est entretenu avec ce phénomène, directeur de Motors Formula Team (MFT), consultant en sport automobile et agent de pilotes. D’ailleurs, avec son pilote réunionnais, le talentueux Noah Andy, il a eu le privilège de participer à la 74e édition du célèbre Festival de Cannes 2021 (6-17 juillet dernier), qui accueille les célébrités de la planète entière. Comme dirait l’anglais, « It is the place to be ». Qui plus est, cette année, le jury des longs-métrages, en compétition, était présidé par ni plus ni moins que le grand Spike Lee. À titre d’information, les films de ce monument du cinéma se focalisent souvent sur la communauté afro-américaine et, en général, sur les problèmes sociaux et identitaires des minorités.

C’est ainsi que dans le cadre de l’évènement « The Wandering Diasporan », organisé par Yanibes Consulting durant le festival que Ludovic Pezé et Andy ont présenté la bande-annonce et la première de la série documentaire « Racing with Ludovic ». « C’était vraiment quelque chose de spécial. Déjà, être au Festival de Cannes est vraiment extraordinaire, mais présenter une série documentaire demeure la cerise sur le gâteau », explique Ludovic Pezé dont le documentaire est axé sur le développement de la MFT et  sa progression dans l’univers du sport automobile.  « Je connais bien la ville de Cannes, étant né à Monaco, mais je n’aurais jamais pensé y présenter un projet cinématographique. C’est une fierté et un honneur.  Qui plus est, nous avons reçu de bon retour, notamment des deux producteurs hollywoodiens et du réalisateur de « Last Chance U » sur Netflix. Ce fut une expérience très enrichissante », ajoute notre interlocuteur, qui avoue être de nature réservée.

L’objectif derrière « Racing with Ludovic » est de mettre l’emphase sur « la réalité du sport mécanique dans son ensemble. Les gens ne le réalisent peut-être pas de l’extérieur, mais les personnes de couleur ont beaucoup de difficulté pour se frayer un chemin dans le décor du sport automobile. Nous voulons, à travers ce documentaire, inspirer les jeunes et montrer qu’il ne faut pas abandonner, croire en ses rêves et faire face aux difficultés. Avec les bonnes compétences, de la volonté, on peut partir de rien pour atteindre ses objectifs », fait-il ressortir. La série se tiendra en plusieurs épisodes, allant de Maurice, l’Afrique du Sud et les Etats-Unis pour ne citer qu’eux.

 Des éloges venant de Lewis Hamilton

 Par ailleurs, la MFT et son partenaire Wavey Dynamics ont été mentionnés comme un cas d’étude dans le rapport d’évaluation de la diversité dans l’industrie du sport automobile. D’autant que ce rapport a été commissionné par la légende vivante, Lewis Hamilton, considéré comme le pilote qui a élargi l’audience de la F1, en partie grâce à son activité sociale, son engagement pour la défense de l’environnement, ses incursions dans la musique et la mode. Avec Michael Schumacher, il demeure, à ce jour, le pilote le plus titré avec sept titres. Le rapport a été publié le 13 juillet dernier et Mercedes-AMG ainsi que la Fédération internationale de l’Automobile (FIA) ont  très bien accueilli l’initiative. « C’est vraiment bénéfique pour nous. D’autant que cela renforce nos actions sur le terrain depuis nos débuts en démontrant que nous allons dans la bonne direction. Avec la performance,  la diversité culturelle et ethnique est notre cheval de bataille, disons les choses comme elles sont, dans un cercle qui reste encore fermé. Il y a encore beaucoup de travail à faire. Nous prônons un changement de mentalité. L’objectif est de briser les barrières », précise Ludovic Pezé.

 Ce dernier a notamment indiqué  qu’il faut impérativement y avoir une vision d’ensemble pour que l’univers de l’automobile prenne réellement son envol à Maurice. « Ce n’est pas seulement une question de moyens mais surtout de vision. Aujourd’hui, c’est beaucoup plus simple d’exporter les meilleurs éléments mauriciens pour qu’ils progressent. C’est une question de frottements. Il faut une organisation, une structure pour développer des talents, » argumente ce mordu de vitesse. « Avec le contexte actuel lié à la pandémie du coronavirus, ce n’est pas évident mais dans les années à venir, pourquoi pas organiser une course de Formula E (compétition automobile de type monoplace 100% électrique ou y figure le Germano-Mauricien Pascal Wehrlein ? Maurice, considéré comme une île touristique, y gagnerait encore plus en visibilité et pourrait aussi se positionner d’un point de vue économique, aussi bien qu’écologique. »

Par ailleurs, Ludovic Pézé a tenu à remercier sa famille, sa copine, ses amis et nouveaux membres de MFT (Julien G., Jahee.CB, Jamie A) autant que les nouveaux partenaires. À noter que la co-directrice de MFT est Géraldine Secondis.

 

Le rapport d’évaluation de Motors Formula Team a été commissionné par la légende vivante Lewis Hamilton

Andy Berthelot