« Le potentiel d’abus à la MIC est énorme et réel ». C’est ce qu’a déclaré le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, ce samedi 7 novembre, concernant les les activités de la Mauritius Investment Corporation Ltd (MIC).

Cette entité a reçu Rs 80 milliards (deux milliards de dollars américains) en provenance des réserves de la Banque centrale, qui devraient être utilisées pour venir en aide aux entreprises touchées par la pandémie de Covid-19.

XLD a soutenu que l’argent des contribuables doit toujours aller aux nécessiteux. « C’est clair que le ministre des Finances n’avait pas de raison valable pour ne pas répondre aux questions parlementaires à ce sujet. Je pensais qu’il y aurait eu de la transparence. Ils prennent notre argent sans nous dire ce qu’ils en font », a soutenu XLD.

Revenant sur l’affaire Angus Road, le leader du PMSD a estimé qu’il incombe à Pravind Jugnauth de défendre son honneur ainsi que celui du poste de Premier ministre d’un pays. Pour le député, l’ICAC est devenue un paravent pour ne pas répondre aux questions au parlement.

Commentant l’accident d’un autobus à Pailles, jeudi dernier, XLD s’est dit attristé par ce drame et espère que la population aura dorénavant un autre regard sur les travailleurs étrangers. « C’est leur droit humain d’être traités correctement ».

Il a par ailleurs commenté les élections présidentielles aux Etats-Unis. Il dit veiller en combien de temps seront traitées les pétitions électorales du président sortant, Donald Trump, comparé à celles de Maurice. « Mon appel au judiciaire, c’est qu’il réalise l’importance de cette affaire », a lancé XLD.