Douze académies de l’île ont officiellement accueilli leurs nouveaux élèves lors de l’exercice d’admissions tenu ce lundi 14 juin.

La nouveauté cette année : la mixité a été introduite dans certains collèges qui accueillaient uniquement des filles ou des garçons.

Qui dit exercice d’admission dit aussi achat de matériels scolaires et d’uniformes, dont le modèle a été revu pour l’adapter à la nouveauté de cette année.

Lundi au Collège Royal de Port-Louis, des garçons anxieux et curieux attendent dans l’enceinte de l’école d’accueillir chaleureusement leurs nouvelles camarades de classe. Ce changement ne semble pas les déranger. Une certaine excitation émane d’ailleurs parmi les élèves, impatients d’entamer la visite guidée du collège.

Pour K.D. Dowlut, rectrice du Collège Royal de Port-Louis et Executive Member of Union of Rector & Deputy Rector Secondary School, l’accueil s’est fait dans la joie. Elle explique avoir préparé, avec la direction du collège, la venue des nouvelles élèves bien avant la journée d’admission.

« J’ai pris à part les professeurs afin de les mettre dans le bain et leur expliquer comment se passera la mixité. J’ai ensuite convoqué les préfets, les student councils, le head boy, afin de discuter de ce changement. Les rules and regulations ont également été amendées », a expliqué la rectrice du RCPL.

Par ailleurs, avec sept ans d’expérience dans un collège mixte auparavant, la rectrice du RCPL indique que la mixité introduite n’est pas « hors-normes ».

« Je pense qu’avoir des filles et des garçons dans un collège offre un environnement d’apprentissage sein. À l’avenir, ils auront à vivre ensemble et à travailler ensemble. Donc dès maintenant, avec le gender equality, c’est l’occasion de commencer cette mixité dans l’enseignement secondaire », affirme cette dernière.

Un père de famille, dont la fille va bientôt intégrer le collège autrefois uniquement réservé aux garçons, considère que, le plus important, est que son enfant suive ses cours.

« Je suis fière qu’elle poursuive ses études au collège de RCPL qui a une bonne réputation », dit-il.

Alors que les nouvelles arrivantes affluent progressivement au collège, une mère, accompagnant sa fille pour les démarches d’admission, ne cache pas sa joie de voir sa fille rejoindre le RCPL.

« C’est une bonne chose car les enfants pourront mieux travailler ensemble et seront plus matures. Ce changement aurait dû avoir lieu bien avant afin que les choses cessent d’être orthodoxes comme auparavant », soutient-elle.

Le collège, transformé en académie, accueillera ainsi 180 étudiants de Grade 10, dont 90 filles et 90 garçons, qui seront répartis dans cinq classes de 36 étudiants, soit 18 filles et 18 garçons.

Au Queen Elizabeth College, ce sont les filles qui verront leur quotidien changer à la rentrée des classes. Elles devront ainsi s’accommoder à la présence de garçons dans la cour et les salles de classes. Une fois l’étape d’admission complétée, formant de petits groupes, les nouveaux venus, timides mais curieux, ont droit à une visite guidée de leurs prochaines salles de classe ainsi que des différentes sections de l’établissement.

Le recteur du collège de Queen Elizabeth, Ajay Kumar Bissoonauth, tient un petit briefing avec les parents des nouveaux arrivants avant qu’ils entament les démarches administratives. « Il y aura certainement une période d’adaptation », explique t-il.

Pour le recteur, ce sont les parents d’élèves qui doivent d’abord inculquer des valeurs aux enfants, étant donné que, désormais, le collège sera mixte.

« D’une certaine façon, nous n’avons pas d’autres choix que de nous adapter. C’est la tendance internationale, une réforme avant-gardiste. Avoir un collège mixte peut être une solution pour les problèmes sociaux que nous encourons », est d’avis Ajay Kumar Bissoonauth.

En observant son fils parcourir la cour du collège avec une des collégienne-guide, un père de famille se dit fière, accueillant favorablement cette décision du ministère de l’Education.

« Nous sommes en 2021, notre mentalité a changé. Les garçons et les filles sont égaux », affirme ce dernier.

A noter que les collèges convertis en académies sont : le collège royal de Port-Louis et celui de Curepipe, John Kennedy College, Sir Abdool Raman Osman State College, Sookdeo Bissoondoyal State College, Sir Leckraz Teelock State College, Queen Elizabeth College, Dr Maurice Curé State College, Forest-Side SSS, Droopnath Ramphul State College, GMD Atchia State College et le Mahatma Gandhi Institute.