Photo illustration

Il y a un courant parmi les “stakeholders” du secondaire d’Etat favorable à l’organisation des 2e et 3e trimestres scolaires durant la période juillet-décembre pour les Grades 7, 8, 9, 10, 12 (Forms I, II, III, IV et Lower VI), au lieu de terminer l’année scolaire en 2021. En effet, des parents, des enseignants, des recteurs, et même certains élèves de Lower VI, sont d’avis qu’on peut compléter les programmes d’études pour les classes mentionnées durant les six mois à venir.

« Nous sommes d’accord sur le fait que les candidats aux examens de SC/HSC doivent avoir le temps nécessaire pour se préparer à ces examens internationaux. Mais étant donné que l’école reprend à partir du 1er juillet, nous avons une marge de manœuvre pour compléter cette année le programme d’études des autres grades, et sans aucune pression sur les élèves », affirment des enseignants et recteurs de collèges d’Etat.

Ces derniers font ressortir que la durée d’un trimestre, en temps normal, comprend 12 à 13 semaines d’école, et que leur proposition pour l’organisation des 2e et 3e trimestres cette année correspond à cette exigence. « On devrait simplement sacrifier les grandes vacances de décembre exceptionnellement cette année afin de commencer la nouvelle année scolaire à la fin janvier ou, au plus tard, début février, au lieu de juin 2021. Ainsi, on ne chamboulerait pas le calendrier scolaire 2021 », soutiennent ceux en faveur de cette proposition.

Ils suggèrent un calendrier similaire à celui proposé par la Deputy Head Teachers Union pour y arriver, à savoir : le 2e trimestre du 1er juillet au 18 septembre (12 semaines d’école) et le 3e du 28 septembre au 18 décembre (12 semaines d’école), soit une semaine de vacances du 21 septembre au 25 septembre. Toutefois, ces personnes proposent la tenue des examens du National Certificate of Education (à la fin du Grade 9) en début d’année.

« Puisqu’il s’agit d’un examen national, on peut organiser ces épreuves au mois de janvier et faire ensuite l’admission en Grade 10 en février ou en mars. Ce décalage ne perturbera pas le premier trimestre, qui est marqué d’habitude par les exercices de transferts, qui dure parfois jusqu’à la fin du mois de mars », expliquent des enseignants.

Le syndicat des recteurs/assistants-recteurs du secondaire d’Etat ne se prononce cependant pas sur cette proposition formulée par des “stakeholders” de ce secteur pour le maintien cette année des 2e et 3e trimestres pour les Grades 7-10 et le Grade 12. « Nous sommes au courant qu’il y a des demandes dans cette direction, mais pour notre part, nous sommes d’accords avec le dernier calendrier proposé par la ministre de l’Education. D’ailleurs, nous sommes prêts pour la rentrée à partir du 1er juillet, et les écoles ont pris toutes les dispositions nécessaires en respectant scrupuleusement le protocole sanitaire des autorités pour s’assurer du déroulement des classes dans les meilleures conditions et visant la sécurité de nos élèves et du personnel », dit à Le-Mauricien Preetam Mohitram, président de ce syndicat.