Sous quel visage évoluera l’ASVP cette année ?

Cet après-midi au gymnase de Phœnix, trois rencontres seront à l’affiche, soit une chez les dames et deux chez les hommes. Si cette compétition se jouera à huis clos, le match qui attirera le plus l’attention est la confrontation entre l’équipe masculine de l’Association Sportive de Vacoas-Phœnix (ASVP) et Résidence Vallijee Lions Sporting Club (RVLSC) à 20h30. Bien que dominateur sur le plan local ces trois dernières années, ce match s’annonce piégeux pour les Vacoassiens.

L’excitation et les duels seront au rendez-vous ce soir. L’ASVP aura certainement à cœur de renouer avec la victoire et cela après plusieurs mois de repos suite au Covid-19. Restant sur une victoire écrasante (57-12) face aux Moka Rangers en février dernier, la bande au binôme Jason Chellen-Jeannot Dorasawmy misera certainement sur son expérience pour s’octroyer un nouveau succès. Néanmoins, si durant plusieurs saisons cette formation a pu grandement miser sur les qualités de Patrick Ravelomanantsoa, cette année, ce sera différent, car le Malgache a rejoint le Canada en début d’année.

Jason Chellen nous explique que « Patrick était l’instigateur dans notre jeu rapide et cette saison, on devra certainement changer de tactique. Nous avons l’effectif et les arguments pour pouvoir enchaîner les victoires. Des joueurs comme Fabrice Back auront cette saison un grand rôle à jouer. Notre base défensive est toujours intacte, et ils devront tous répondre présent, sauf Pascal Pierre qui, pour des raisons personnelles, ne disputera pas la rencontre de ce soir. »

En ce qu’il s’agit de leur adversaire du jour, Jason Chellen fait ressortir que « ce sera l’équipe à craindre pas uniquement lors de cette compétition, mais également durant le championnat de Maurice. Physiquement et techniquement, je ne dirai pas qu’ils sont au-dessus, mais ils ont un bon niveau pour mettre en doute les autres formations. Toutefois, j’espère que leur manque d’expérience jouera en notre faveur. »

Du côté de la formation de la capitale, qui aura à sa tête le Réunionnais Daniel Técher, qui a été le sélectionneur des deux équipes (masculine et féminine) juniors et cadets de l’île sœur durant quelques saisons, ce dernier souligne que « ce sera mon baptême du feu ce soir. Il n’y a pas vraiment de pression, car nous sommes là pour apprendre. Certes, l’objectif reste la victoire. » Celui-ci, qui vivra une première expérience à Maurice, nous explique qu’il a été « agréablement surpris de voir le niveau de mon équipe. Mes joueurs ont soif de victoire et ils sont concentrés. Je ne peux que m’attendre à une belle prestation de leur part. »

Au niveau des deux autres rencontres, à 16h30, l’équipe féminine de l’ASVP sera opposée à l’US Trou-aux-Biches (USTAB), alors qu’à 18h30 en masculin, l’Union Sportive de Beau-Bassin Rose-Hill jouera contre l’USTAB.

Programme du jour

Féminin : ASVP v USTAB (16h30)
Masculin : USBBRH v USTAB (18h30)

RVLSC v ASVP (20h30)
Prochaine journée
22 septembre (Masculin) : USBBRH v PSC (20h)
Les résultats précédents

Masculin
USBBRH b. Cpe Rangers 42-21
CSSC b. RVLSC 28-26
PSC b. USTAB 18-16
ASVP b. Moka Rangers 57-12

Féminin
Cpe Rangers b. USBBRH 16-13
QMRS b. ASVP 21-19
USBBRH b. PSC 27-13
QMRS b. USTAB 23-10
Cpe Rangers b. PSC 35-22

Les candidatures sont lancées pour le poste sélectionneur

L’Association mauricienne de handball (AMH) a invité les différents entraîneurs nationaux à postuler pour le poste de sélectionneur et cela en vue des prochains Jeux des îles de l’océan Indien. En ce qu’il s’agit de ceux ayant l’étoffe pour prendre les rênes de cette sélection, nous pensons à quatre coaches : Jessie Thérèse, Jason Chellen, Burty Caramsing et David Malié. Jessie Thérèse, qui évolue à l’île sœur, n’est plus à présenter. Obtenant toutes les qualifications pour diriger une équipe ou même devenir directeur technique national, le Mauricien devrait être en pole position. Quant à Burty Caramsing, il faisait partie de l’équipe technique lors de l’édition 2015 et son expérience pourrait être un plus. Pour sa part, Jason Chellen a fait preuve d’une grande science tactique avec l’ASVP, équipe qui s’est transcendée sous sa direction durant les dernières saisons, et il ne sera pas un candidat à négliger du côté de l’AMH. David Malié, qui avait pris les rênes des sélections U18 lors des derniers CJSOI, est passé a connu des résultats catastrophiques lors de cette compétition et a pris les commandes de son ancienne équipe, l’USBBRH. Malgré son long passé de joueur, il pourrait manquer d’expérience à ce niveau. Affaire à suivre…