Photo illustration

L’association Professionnelle des Transitaires (APT) et l’Association des Courtiers Agrées en Douane (CHBA) informe les importateurs et des exportateurs que le délai d’expédition par voie maritime a augmenté.

Depuis que les lignes maritimes ont cessé d’opérer des transport directs sur Maurice, le temps en mer s’échelonne désormais entre 54 et 60 jours au lieu de 20 à 24 jours.

De ce fait, « l’impact est énorme sur l’importation des produits de consommation et des matières premières », selon l’APT et la CHBA.

Les deux associations conseillent aux importateurs et exportateurs de prendre les mesures nécessaires pour que les produits arrivent à bon port en temps voulu.

Les importateurs et exportateurs sont donc invités à contacter leurs transitaires pour toute information concernant les nouveaux horaires des lignes maritimes afin d’éviter tout inconvénient dans leur planning de livraison.