Il ne sont finalement que sept au départ, alors qu’ils étaient encore 14 partants après l’exercice des retraits. Horse Guards, bon quatrième à moins d’une longueur d’Alyaasaat, pourrait se retrouver seul en tête. Si on le laisse faire à sa guise, on risque de ne pas le retrouver avant le but. Horse Guards est légèrement raccourci par rapport à la course de ses débuts. Son entraîneur l’a plutôt conservé sur la fraîcheur et il s’est bien exercé lors de ses spurts au training. Tout le monde souhaite que ses soucis de santé soient maintenant derrière lui. Sonaram s’est déjà imposé avec lui et l’entente devrait être parfaite. Son travail sera de bien ménager sa monture pour que celle-ci ait suffisamment de ressources pour entamer la fin de parcours.

Dans cette épreuve, Virtue, avec les œillères à nouveau, peut être sujet à interrogation. Le cheval n’a jamais gagné quand il a porté ce harnachement et on sait qu’il a tendance à se montrer ardent. Il démarre de la première ligne et on se sait quelle tactique son entraîneur demandera à l’apprenti Batchameah d’adopter. Insister pour le commandement avec pour résultat de forcer l’allure pour laisser des forces ou s’asseoir tranquillement en deuxième position. Il se peut aussi que le port des œillères résulte du fait que le cheval ne s’est pas employé comme il se doit en fin de parcours lors de la 1re journée. Count Jack revient à la charge après ses déboires lors de ses débuts. Il ne faut pas le condamner pour sa prestation dans la Duchesse, car il vaut certainement plus que ce qu’il a démontré. Pour rappel, il était aussi retourné tout affligé. Son entraîneur lui a accordé le temps nécessaire pour se remettre et il revient plutôt vite, signe qu’il n’a aucune séquelle. Il était donné comme le plus sérieux adversaire de Twist Of Fate et, en l’absence de ce dernier, il doit être considéré.

Huyssteen a démontré qu’il n’a plus rien à démontrer en B56 et son entraîneur l’aligne à un niveau plus relevé, avec pour résultat qu’il n’a que 53 kg sur le dos. C’est justement pour la différence de poids entre lui et ceux qui sont mieux placés à l’échelle des valeurs que son entraîneur a opté pour cet engagement. Le voir là où Dynamite Jack avait échoué il y a quelques semaines n’est pas impossible. Vascostreettractor avait beaucoup tiré quand il s’était retrouvé en troisième épaisseur. Son jockey avait alors choisi de le laisser filer vers la tête de la course et il n’avait pu soutenir le même rythme face à Alyaasaat. Cette fois, il a obtenu un meilleur couloir et tout porte à croire que le tempo sera d’un bon niveau. S’il peut se glisser tranquillement à la corde, il aura une chance de disputer l’arrivée.

Revoilà Black Cat Back, qui démarre sur 1365m pour être opposé à de vrais sprinters. Il a remporté ses quatre courses au Champ de Mars dans la position tête et corde. Il faut aussi faire ressortir qu’il a gagné uniquement sur 1500 et 1600m. On trouve qu’il ne doit pas nécessairement faire la course en tête pour avoir les meilleures chances de son côté. De plus, sa 7e ligne pourrait le contraindre à voyager en épaisseur dans la partie initiale. Il devrait se contenter d’une sage course d’attente pour avoir une chance de l’emporter. Alramz avait déçu dans la Duchesse. Il n’est pas impossible que la tactique adoptée ait joué contre lui. Sollicité au départ pour surmonter le handicap de sa ligne, il avait dû être repris vu que leader n’avançait pas comme il le faut. Dès lors, il a commencé à se montrer ardent et n’avait plus de ressources en fin de parcours. Cette fois, il sera sûrement convié à une sage course et ce sera mieux pour lui s’il peut retrouver un bon dos qui pourrait l’emmener loin en attendant le sprint final. Cependant, on reste convaincu que Horse Guards possède une belle carte à jouer.


Les autres courses

Une journée ouverte

1. Vu ses dernières performances, Opague doit être celui qui détient les meilleures chances de vaincre ici. Après avoir pris une deuxième place derrière The Riddler lors de sa dernière participation sur 1500m, les 100m additionnels sont à son avantage. Si son cavalier parvient à trouver une position en milieu de peloton et qu’il arrive à le lancer au bon moment, il devrait être en mesure de vaincre ici. Son danger principal pourrait être Desert Thief, qui était à sa rentrée dans la même course lors de la 4e journée. Vu qu’il terminait seulement à 0,40L d’Opague, il se posera définitivement comme l’adversaire principal. Eagles Vision pourrait nous démontrer un meilleur visage. Vu qu’il descend de catégorie et qu’il semble avoir assez de vitesse pour prendre les devants, il est capable de tenter un coup ici. Idem pour Greatfiveeight, qui profitera certainement de son poids plume pour piéger ses adversaires afin de bien figurer sur le podium.

2. Al Madhar pourrait débuter sa carrière mauricienne sur une note victorieuse ici. Bien estimé par son entourage, il semble déclassé dans ce lot. Victorieux sur 1600m dans son pays d’origine, le parcours du jour est idéal pour une reprise à la compétition. Il a reçu une préparation minutieuse en vue de ses débuts et n’a pas laissé insensible à l’heure des galops. Vu qu’il évolue proche du pas, on est d’avis que son cavalier le lancera au bon moment. Il est notre favori pour la victoire. Derrière lui, on mettra Flowerscape, qui est toujours présent à l’arrivée. Eurotec, qui avait triomphé à ses débuts, a lui aussi progressé et sera de nouveau de la partie. Au risque de surprendre, Chosen Way est à retenir pour les combinaisons. Encore green lors de sa première course, il avait conclu de manière satisfaisante et comme il est en progrès à l’entraînement, il peut bien faire ici.

3. Après des débuts médiocres, Alameery a couru en net progrès derrière Borya. Il avait eu l’occasion de dicter son propre rythme lors de la 6e journée et avait baissé de pied seulement dans les derniers mètres de course. Le parcours réduit est à son avantage. À l’heure des galops, il donne l’impression d’avoir bien récupéré. Vu qu’il possède les qualités nécessaires pour briller à ce niveau, il est une chance de premier ordre. Kingsman pourrait être celui qui détient les cartes en main pour inquiéter le pensionnaire de Simon Jones. Avec sa bonne 2e ligne, il sera idéalement placé dans le sillage du meneur. Si son cavalier se montre patient, il pourrait bien avoir les ressources nécessaires pour disputer la victoire. Good Buddy aura lui aussi son mot à dire après sa bonne dernière course. Il semble avoir retrouvé ses automatismes et il est capable de figurer dans le quarté, tout comme Nao Faz Mal, qui s’est montré régulier lors de ses dernières sorties.

4e course

Aucun cheval ne se démarque vraiment du lot dans The Holdall Cup. C’est la raison pour laquelle nous pensons que Carbon Fibre peut créer la surprise sur ce 1600m. En fait, sa présence à l’arrivée ne nous étonne pas, car il nous avait tapé dans l’œil à ses débuts lors de la sixième journée sur 1500m. Il avait beaucoup tiré et avait été gêné à l’entrée de la ligne droite lorsque Drop Kick a versé à l’intérieur.  Par la suite, son jockey n’a pas insisté, alors qu’il paraissait encore plein de gaz. Les 100m additionnels sont à son avantage et s’il obtient un parcours limpide, il peut offrir une précieuse victoire à Praveen Nagadoo, qui a fait appel à Rye Joorawon à l’occasion. Lemon Drop Shot avait terminé quatrième à sa rentrée sur 1450m. Il a progressé depuis. Il se sentira plus à l’aise sur un parcours rallongé. Il pourrait se retrouver seul en tête dans ce lot et si on le laisse faire, il peut ne pas être rejoint. John Hancock n’avait pu prolonger son effort jusqu’au bout il y a deux semaines. Il est mieux dans sa peau et sera compétitif pour les places. Bien que pas fin prêt et qu’il fut aligné sur un parcours un peu court pour ses réelles aptitudes, Liverpool Champ avait complété le podium à ses débuts. Il est mieux dans sa peau et il faudra prendre sa candidature au sérieux. En progrès également, Afdeek et Protea Paradise doivent être considérés pour les accessits. À noter que le jockey Rye Joorawon ne pouvant faire le poids de 54 kg, le cheval n°8, Waimea, sera confié au jockey Kevin Kalychurun.

5. Les entrées de l’épreuve initialement prévue comme la sixième épreuve ont été divisées en deux courses. Pour la première, on se retrouve avec 7 partants et ils sont deux à l’avoir emporté à leur dernière tentative. Il s’agit de Wall Tag et de Kamadeva, qui font partie des chevaux les plus en vue avec Rule The Night et Virtue. Kamadeva, récent vainqueur d’un groupe 3, vient à nouveau défier des chevaux qui sont mieux placés que lui à l’échelle des valeurs. De ce fait, il reçoit du poids de la majorité de ses adversaires du jour. Il n’est pas mal placé au départ et devrait être en mesure de bien se placer en attendant le sprint final. Wall Tag, lui, profite de sa bonne forme du moment. Il est cette fois piloté par Bernard Fayd’herbe. Il n’a pas hérité d’une bonne ligne et sa tâche ne s’annonce pas aussi facile. Il peut néanmoins faire l’arrivée. Virtue nous avait laissés sur notre faim la dernière fois. Bien positionné, il n’a toutefois pas accéléré en fin de parcours. Il porte à nouveau des œillères et sera idéalement placé au départ. S’il ne se montre pas ardent, il pourrait jouer un rôle intéressant. Prince Of Persia avait été dominé par Huyssteen la dernière fois et il fait face à de meilleurs compétiteurs cette fois. Néanmoins, une place demeure à sa portée. Reste Rule The Night avait eu la malchance de chuter lors de la 1re journée. Il bénéficie d’une remise de 3 kg et sa candidature doit être prise au sérieux.

6. Toro Bravo se pose comme le cheval à battre après sa démonstration de la 3e journée. En dépit d’un parcours éreintant en troisième épaisseur durant la majeure partie de l’épreuve, il est parvenu à repousser les assauts des finisseurs en fin de parcours. Il revient en B51 et devra cette fois rendre du poids à ses adversaires. On trouve néanmoins qu’il devrait être en mesure de mieux se placer et démarrer au moment opportun pour mettre ses adversaires dans le rouge. Comme adversaire principal, il devra compter avec Emerald Band, qui devrait être en mesure de mieux faire cette fois avec une course dans les jambes. Sa condition s’est aussi améliorée. Il y a aussi Henry Tudor qui devrait avoir un meilleur parcours avec le numéro un dans les stalles. On le voit bien emmener le peloton et, s’il n’est pas inquiété à l’avant, il peut aller loin. Candy Apple, lui, reste sur une victoire, mais c’était sur 990m, qui est son parcours de prédilection. Sa tâche s’annonce plus compliquée à ce niveau, mais il pourrait profiter de toute lutte à l’avant pour faire sentir sa présence au finish. Le nouveau Yorktown a laissé une bonne impression à l’entraînement. Il court généralement proche de la tête de la course et a dans son pays d’origine profité de sa fraîcheur pour renouer avec le succès.

8e course

Troisième à ses débuts, Giratorio avait amélioré son rang trois semaines plus tôt et il est un choix évident dans The Shadari Cup si cette tendance est maintenue, même s’il monte de classe. Cet élève de Vincent Allet s’est montré à son avantage lors de ses derniers galops. En se basant sur sa conformation et sa démarche, il devrait se sentir plus à l’aise sur le parcours allongé. Dans ce lot peu rapide, on le voit facilement surmonter le handicap de sa ligne extérieure pour se placer dans le sillage des meneurs avant de faire valoir son bon coup de reins. West Coast Warrior sera un de ses principaux adversaires. Malgré le manque de rythme, il avait conclu honorablement pour compléter le podium il y a deux semaines. Sa tenue ne fait pas de doute et il peut se sentir pousser des ailes avec seulement 53,5 kg sur le dos. Dreamforest s’est retrouvé dans les petites catégories cette saison, enregistrant une victoire sur 1600m en 0-25 avant de terminer deuxième sur la même distance, mais dans sa valeur du jour. S’il est lancé au bon moment, il peut renouer avec le succès. Alssakhra avait pris une encourageante troisième place au finish à sa rentrée sur 1500m en B41. Vu qu’il a déjà gagné en évoluant avec le pas, il pourrait tenter le coup tactique et à ce niveau, il peut se montrer très accrocheur. Nimitz a progressé après sa course de rentrée où il avait complété le podium et il doit être suivi avec l’apport des œillères.

9e course

Après avoir bouleversé les pronostics dans une classe supérieure lors du quatrième acte, Amandla aura une belle carte à jouer dans The Baiser de Paix Plate, l’épreuve de clôture de cette journée. Le coup est tout à fait jouable pour le cheval de Jean-Michel Henry, qui revient tenter sa chance en 0-26 où il a accumulé les accessits. De sa quatrième ligne, il essaiera sans doute de se placer dans le dos du meneur et s’il reproduit le même finish que la dernière fois, il peut doubler la mise. Face à lui se présente une brochette de nouveaux. Du lot, c’est Master Of Disguise qui émerge, car s’il possède un rating local de 25, il faut dire qu’il avait une valeur de 98 dans son pays d’origine. Sur sa forme sud-africaine, il devrait surclasser ce lot. Free To Win était lui doté d’un Merit Rating de 82 en Afrique du Sud, mais comme il n’a pas gagné, il s’est vu attribuer une valeur de 26 chez nous. Cet élève de Shyam Hurchund n’est pas passé inaperçu à l’heure des galops et il sera un candidat valable à la victoire. Grey Again avait couru en net progrès à sa dernière tentative sur 1600m et on prévoit de le voir à l’arrivée une fois de plus.