Photo illustration

Les choses s’activent aux Champ de Mars, même si à ce stade, aucune date n’a encore été fixée pour le début de la saison 2020. Dans cette optique, les premiers essais aux stalles, post confinement, ont eu lieu le vendredi 22 mai. Les journalistes étaient présents, à raison de deux par groupe de presse et un photographe après que la Gambling Regulatory Authority ait décidé de revoir à la hausse le nombre de journalistes qui peuvent être sur place lors des séances d’entraînement

Au total 19 chevaux se sont rendus en piste pour cet exercice, répartis, dans 5 groupes différents. Hormis, The Grey Crusader et Mr Hardy, ce sont uniquement les nouveaux qui se sont exécutés avec Big Voice Jack, Stream Ahead, Puget Sound, Tripod et El Patron laissant les meilleures impressions. Mr Bombastic a lui, eu droit à une séance de re schooling. En sus des barrièr trials, plusieurs éléments se sont également exercés sur la piste en sable. C’est Big Voice Jack, un two time winner de l’établissement de Shirish Narang qui a touché le but en premier lors de l’exercice numéro un. Ce grand gabarit semble avoir bien assimilé sa préparation et devrait bien faire au Champ de Mars. Le duo de Chandradutt Daby Puget Sound et Stream Ahead sont aussi des chevaux qui devraient figurer sur le répertoire des turfistes. Le report de la saison et de la Duchesse devraient les permettre de participer à ce premier classique. Des deux, le gris Stream Ahead est celui qui nous a le plus plu. Outre le fait d’avoir gagné à quatre reprises, il s’est aussi bien défendu en compagnie relevée dans son pays d’origine, dont un certain Hawaam, il a dû à faire face. 

Cela a été ensuite au tour de BestDay Of MyLife de dévoiler du potentiel. Ce compétiteur, vainqueur de deux victoires en Afrique du Sud, devrait tirer son épingle du jeu dans sa classe. Il a dominé avec une certaine aisance The Grey Crusader. Ce dernier s’est montré le plus véloce au démarrage et semble avoir gagné en maturité durant l’intersaison. Du côté de Patrick Merven, Tripod est aussi un élément à suivre. Il a allié vitesse d’exécution et finish lors de son travail. Ce sprinter type, semble avoir déjà cerné son nouvel environnement. On a eu finalement droit à un mano à mano entre El Patron et Mr Hardy dans le dernier essai, avec le dernier mot finalement pour le premier nommé. El Patron qui a accumulé les places en Afrique du Sud ne devrait pas prendre beaucoup de temps pour briser son Maiden à Maurice. Mr Hardy semble avoir repris goût à la compétition après avoir complètement manqué son départ lors de son ultime tentative de l’an dernier.

Mr Bombastic est un cheval avec lequel Ricky Maingard prend beaucoup de patience. Il a eu droit vendredi à une séance de re schooling après son galop avec des pacifiers. Après s’être bien comporté une première fois, il est retombé dans ses travers et a fini par désarçonner son cavalier par la suite.

Toujours lors de la séance d’hier matin, plusieurs compétiteurs ont travaillé sur la petite piste. Africa Rising qui devrait être le porte drapeau de la casaque bleu électrique et écharpe rouge dans la Duchesse s’est montré irrésistible et a laissé sur place Made To Conquer en montée. Il affiche une belle forme. Haylor semble être un tout autre cheval et semble avoir gagné en puissance. Il pourrait représenter son entraîneur dans les grands rendez-vous en 2020. Rule The Night, champion des 3-ans et vainqueur de la classique du sprint l’an dernier devrait encore une fois faire parler de lui sous ses nouvelles couleurs.  

Le quadruple vainqueur classique, meilleur 4-ans et cheval champion de l’an dernier, White River, s’est exercé sous la selle de Derreck David aux cotés de Power Tower. Le crack de Rameshwar Gujadhur affiche de belles dispositions et sera une nouvelle fois redoutable cette saison.