Le clan de White River mercredi soir

Alors qu’on prévoyait une séance plus animée, seulement une dizaine de chevaux ont travaillé vite ce matin sur la petite piste. Ce sont principalement les chevaux des entraînements Ricky Maingard, Rameshwar Gujadhur, Vincent Allet et Shirish Narang qui se sont exercés. Les turfistes présents ont été toutefois en mesure de voir en action les deux chevaux les plus en vue de la Maiden Cup, plus grande course du calendrier hippique mauricien et qui sera disputée dimanche sur la distance des 2400m.

Dans un premier temps, Alshibaa, de l’entraînement de Ricky Maingard, dauphin de l’édition 2019 derrière White River, a travaillé en solitaire sous la selle de Teddy Ladouceur sur environ 800m. Dans une forme irréprochable, ce fils de Street Cry a déroulé avec une aisance déconcertante, démontrant qu’il évolue actuellement à son meilleur niveau. Il devrait bien tenir sa partie et sera piloté par le Français Cédric Ségeon, qui avait il y a quelques années monté chez cet entraîneur.

Quelques minutes plus tard, White River, champion incontesté de l’an dernier et encore invaincu dans les épreuves classiques depuis qu’il évolue au Champ de Mars (cinq jusqu’ici), a également été remarquable. Il s’est, lui, exercé en duo, accompagné par Hard Day’s Night sur environ un tour de piste. Après être parti gentiment aux abords des 600m, il a graduellement accéléré la cadence dans la ligne droite et a réalisé comme à l’accoutumée un chrono époustouflant en montée (11.60, 11.60) tout en se montrant supérieur à son compagnon d’entraînement. Derreck David a continué de lui demander un effort et il a complété son travail sur un tour de piste. Il sera difficilement battu.
Les deux autres compétiteurs qui seront alignés dimanche sont Perplexing, qui sera associé vraisemblablement à Rye Joorawon, et Made To Conquer, toujours du même yard, qui aura lui Bernard Fayd’herbe sur le dos. Le premier nommé a travaillé hier sur le gazon en compagnie de Kalgoorlie, alors que Made To Conquer, inexistant et une grosse déception jusqu’ici, a travaillé en solitaire sous la selle de Fayd’herbe sur la piste en sable.

Plusieurs chevaux de l’entraînement Vincent Allet ont travaillé au light canter. On a ici en tête Jet Path et Moschino, qui ont couru la semaine dernière et qui semblent proches de leur meilleur niveau. Ils n’ont gardé aucune séquelle de leur dernière performance, alors que The Forerunner a encore gagné en puissance à l’issue de sa courte victoire d’il y a deux semaines. On le voit une nouvelle fois se frotter pour la gagne. Emerald Band, qui avait été victime d’une blessure lors de sa dernière tentative, semble avoir récupéré et a également été aperçu. Il ne devrait toutefois pas être revu en compétition avant au moins un mois.

Chez Ricky Maingard, on a noté la belle forme de Fools Gold, tombeur de Kamadeva lors de sa dernière tentative et qui ne peut être mieux conditionwise. Tout comme Spring Man, qui reste sur une victoire et qui ne sera pas ridicule s’il est aligné dimanche. Carlas Mambo, de chez Simon Jones, est aussi un sujet qui ne devrait pas tarder à ouvrir son compteur. Il a été excellent en solitaire ce matin. Du reste, son dernier vainqueur a doublé la mise samedi dernier. Du côté de Shirish Narang, Take Off Mode, Napoli et Inn A Million sont proches de la grande forme. Le premier nommé avait Roby Bheekary en selle. Le Mauricien, qui s’était blessé à l’épaule, devrait effectuer son retour en compétition cette semaine.