Palace Chapel (Rakesh Bhageerothee) a encore progressé lors de son travail ce hier matin

Nabeel Sheik Batchameah est une nouvelle fois passé à la trappe. Il a écopé d’une nouvelle suspension de deux journées pour interférence, alors qu’il était associé à Memphis Mafia. Cédric Ségeon aura, lui, à débourser Rs 15 000 pour des propos tenus sur la toile à l’encontre d’un entraîneur. L’enquête concernant la positivité de Bernard Fayd’herbe à un alcootest lors de la 18e journée s’est elle poursuivie hier matin. Elle a été par la suite une nouvelle fois ajournée.

L’apprenti Batchameah est une nouvelle fois sur la sellette. Après avoir été suspendu pour deux journées la semaine dernière pour une faute commise sur Arctic Flyer à l’encontre de Toro Bravo, il a cette fois fauté lors de la dernière ligne droite, lorsqu’il a laissé Memphis Mafia verser à l’intérieur et a ainsi gêné Gordonstoun, qui se trouvait à son intérieur. Il a plaidé coupable à la charge et a écopé de deux semaines de mise à pied. C’est l’entraîneur Jean-Michel Henry lui-même qui a rapporté le cavalier Cédric Ségeon pour des propos tenus sur la toile. Les Racing Stewards l’ont trouvé coupable sous la règle 209 et lui ont infligé une amende de Rs 15 000. À noter que Ségeon a clairement fait comprendre au board qu’il ne voulait en aucun cas causer des préjudices aux courses hippiques et qu’il avait bel et bien monté pour des mauvais entraîneurs durant sa carrière.

L’affaire concernant la positivité de Bernard Fayd’herbe s’est poursuivie ce matin avec l’entraîneur Vincent Allet qui a posé plusieurs questions à Julia Keevy qui, dès le début de la séance, a expliqué que le Mauritius Turf Club avait reçu un certificat de calibrage de l’appareil utilisé. Vincent Allet a demandé que la personne qui a fait cette attestation soit présente, car il avait besoin de lui poser certaines questions et a aussi demandé au board s’il avait sollicité un avis légal sur cette affaire. Ce à quoi ils ont répondu par la négative. Bernard Fayd’herbe a expliqué que cette affaire pourrait nuire à sa réputation internationale et que s’il avait vraiment beaucoup bu, il n’aurait jamais été sobre et négatif deux heures seulement après le premier test. Julia Keevy, qui préside le board dans cette enquête, a ajournée cette dernière pour avoir plus d’informations auprès du fournisseur.

Virtue peut  remettre ça

Le pensionnaire de l’établissement Patrick Merven, Virtue, n’a rien perdu de ses belles dispositions et peut doubler la mise samedi prochain dans l’épreuve phare qui sera disputée sur la distance de 1365m. Il s’est exercé avec une aisance déconcertante avec l’apport des side winkers, sous la selle de Cédric Ségeon, en solitaire ce matin. Pietro Mascagni devrait également être de la partie et semble avoir progressé sur sa bonne rentrée à armes égales dans la Princess Margaret Cup, épreuve de groupe 1 remportée il y deux semaines par Undercover Agent. Une performance qui prend encore plus d’ampleur si on considère qu’il reprenait la compétition après un problème pulmonaire. Il a été étincelant en ligne droite en compagnie de The Barrister, qu’il a dominé sans la moindre difficulté.

Palace Chapel, du côté de l’établissement Simon Jones, a continué sa marche en avant et ne peut être mieux conditionwise. Il a allié puissance et facilité sous la conduite de Rakesh Bhaugeerothee. Son compagnon d’entraînement Vascostreettractor, qui avait connu un ennui de santé, n’a pas été bousculé lors de son travail en solitaire et peut encore s’améliorer au niveau de la forme. Il devrait avoir besoin d’un galop de course pour retrouver ses sensations à notre avis.

Battu de peu après avoir été pourchassé par Dunzie lors de son dernier engagement, Poinciana est proche d’une première au Champ de Mars. Il a été essayé avec les œillères et a donné entière satisfaction. Mind Blowing affiche une superbe forme physique et ses derniers galops ont été exceptionnels. Il sera un os dur à croquer s’il a les circonstances en sa faveur samedi. Toujours chez l’établissement Gilbert Rousset, Minnesota Dream est certes un cheval immature, mais on n’a rien à redire de sa forme actuelle. Alyaasaat peaufine sa préparation en vue de son prochain engagement qui sera avant la Coupe d’Or. Dans une forme resplendissante, il n’a pas été poussé à fond ce matin.

Les chevaux de Vincent Allet sont proches de leur meilleur niveau. On a ici en tête Double Games, qui a encore progressé sur sa dernière défaite. Il n’a pas été forcé en solitaire. Le vieux mais toujours vert Promissory ne devrait pas tarder à renouer avec le succès. Il est au top physiquement. Il a dominé Eight Cities ce matin. Emerald Band, qui s’était blessé à sa dernière tentative, a récupéré plus vite que prévu et ne devrait pas tarder à effectuer son retour à la compétition. Il est toujours dans d’excellentes dispositions. Moschino et Elusive Path n’ont également pas été en reste et affichent la grande forme.

Les autres compétiteurs qui ont laissé une belle impression sont : Clouded Hill, Looney Bin, Rock Manor, Kalgoorlie, All Aboard, Amandla, Marula, Dark Force, Sierra Redwood et Lemon Drop Shot.

Derreck David souffrant

Derreck David a brillé par son absence lors de la séance d’entraînement ce matin. Selon nos renseignements, le Sud-Africain est actuellement souffrant. Il nous revient toutefois que sa prestation de dimanche dernier sur Dynamite Jack n’a pas été au goût de son entourage et qu’il y a de l’eau dans le gaz. Une enquête a d’ailleurs été ouverte dimanche dernier sur la monte de Derreck David sur ce compétiteur qui restait sur une victoire convaincante face à Bestday Of Mylife, lequel a d’ailleurs gagné lors de la journée du Maiden. Appelé à s’expliquer sur sa monte de dimanche devant le board des Racing Stewards, Derreck David devra repasser.