Haylor n'a pas été ridicule dans la coupe d'Or et il sera un os dur à croquer en benchmark 31 samedi

Ça y est, la saison 2020 tire sa révérence cette semaine avec un week-end, qui ne sera pas comme les années précédentes, sous le charme de l’International Jockeys Week-End. 2020 a été une année de compétition sans précédent suite à la Covid-19 et les deux dernières journées de compétitions ne dérogeront pas à cette règle. Samedi, on aura droit à une non winners day, réservée aux anciens n’ayant pas gagné cette année et aux nouveaux qui ont couru au moins en quatre occasions sans succès pour leur première saison au Champ de Mars. Le lendemain, le 20 décembre, les vainqueurs ne seront pas pénalisés au niveau de leur rating. Le 32e acte de la saison aura comme centre d’attraction un somptueux 1850m réservé aux chevaux ayant un rating de 50 et plus.

Ce matin, plusieurs compétiteurs se sont rendus sur la piste en sable. Si à ce stade de la saison et après avoir beaucoup couru la plupart se sont contentés de se dégourdir les jambes, cela ne nous a pas empêchés d’observer leur forme physique. Royal Resolution, qui a causé la plus grosse surprise de la saison, peut remettre ça. Il a gagné davantage en condition. Récent vainqueur lui également, Do Or Dare est dans une forme resplendissante et on est convaincu qu’il peut gagner à nouveau. Les belles dispositions de Haylor, qui sera aligné dans la grande course de samedi, ne nous a pas échappé. Il n’a pas été ridicule dans la Coupe d’Or et ne peut être mieux conditionwise. Ce grand gabarit a déroulé avec une aisance déconcertante sous la selle d’Allyhosain ce matin lors d’un travail sur deux tours de piste. Il sera un os dur à croquer pour ses concurrents en benchmark 61.

Mr Hardy, qui semble avoir repris le goût à la compétition depuis son passage chez l’établissement Raj Ramdin, a gagné en condition à l’issue de sa bonne performance. Il sera plus percutant sur la distance rallongée cette semaine. Tout comme Iron Wolf, qui court toujours après son premier succès en 2020. Nooresh Juglall nous avait confié que les 1365m étaient trop courts pour lui lors de sa dernière incursion et comme il est au summum de sa forme, il faut le reprendre avec confiance.

D’autres compétiteurs de chez Gilbert Rousset sont aussi en grande forme. Le premier qui nous vient en tête est Iditarod Trail, qui tentera de glaner un cinquième succès cette année. Cela est dans le domaine du possible pour lui. Tower Of Wisdom était débordant d’énergie ce matin et a fini par désarçonner Nooresh Juglall, qui a chuté lourdement. Plus de peur que de mal toutefois pour le jockey champion 2020, qui rechaussera les étriers par la suite au cours de cette séance. Tower Of Wisdom, lui, peut terminer sa saison comme il l’avait commencée.
Du côté de Vincent Allet, King Of Tara, Double Games et Moschino sont dans une forme irréprochable. Le premier nommé sera difficilement battu s’il obtient un engagement à sa mesure dimanche. Les autres compétiteurs qui sont actuellement en grande forme et qui méritent de figurer dans le répertoire des turfistes durant ce week-end sont : Rochester, Declarator, Till Dawn, Nao Faz Mal, John Hancock, Varside, Tsitsikamma Dance, Ovation Award, Wendylle, Flowerscape, Groban, Anza-Borrego, Carlas Mambo, Hakeem, The Dazzler, Bollinger, Capkuta et Ladder Man. Les trois derniers nommés auront comme objectif de sauver la saison d’Alain Perdrau, qui est toujours à la recherche de sa première victoire cette année.