L’océanarium du Caudan subjugue. C’est indéniable. Hier, lors de la cérémonie d’inauguration au coeur de cet univers sous-marin coloré, Cedric de Spéville, CEO de Eclosia, a souligné la complexité d’Odysseo, ce projet unique et ambitieux que le grand public pourra découvrir à compter du 6 septembre.

« L’émerveillement motive le changement. Notre but est de faire connaitre, aimer et partager. Tout comme la préservation doit être l’affaire de tous, Odysseo doit être l’affaire de tous », a-t-il déclaré.

Pour le Premier ministre, Pravind Jugnauth, invité à événement, cet Odysseo est le symbole de la vision de moderniser le pays,  valoriser le patrimoine maritime et respecter la détermination à préserver l’écosystème marin.

« La mission première d’Odysseo est d’emmener les Mauriciens à la découvert du monde sous-marin et leur faire prendre conscience des enjeux de l’écosystème marin », a-t-il soutenu. « Le projet a également le mérite d’améliorer l’éventail d’offres touristiques à Maurice. Nous notons qu’il y a depuis peu une forte demande pour les loisirs a caractère éducatif, culturel et écologique. Odysseo répond à cette demande ».

Il a ajouté que l’aquarium sera un pôle de recherches marines, plus particulièrement pour les coraux.

Le chef du gouvernement a donné l’assurance aux acteurs du privé que l’État mobilisera « tous les moyens à sa disposition pour soutenir les projets de développement économique ».

Baptisé Odysseo, cet océanarium, situé sur le front de mer aux Salines, à l’initiative du groupe Eclosia, en partenariat avec Clear Reef, marque une première à Maurice. Trois ans après le premier coup de pioche, Odysseo ouvrira ses portes au public à partir de lundi prochain.

C’est une véritable immersion dans les couleurs du monde sous-marin que propose Odysseo, aménagé sur une superficie de 1,5 hectare, avec ses 45 bassins, pourvus de 2 millions de litres d’eau, principalement de mer. Une véritable mise en valeur de la flore et de la faune de l’océan Indien qui invite les Mauriciens et autres visiteurs à apprécier quelque 3 500 spécimens d’animaux marins (sur les 10 000 prévus à terme), et ainsi prendre conscience de la nécessité de tout faire pour mieux la préserver.

C’est d’ailleurs le message derrière le slogan adopté par Odysseo, « Connaître, aimer, protéger », soit connaître les trésors de notre écosystème, les apprécier et les respecter pour ainsi mieux les protéger. Une façon d’essayer de changer les mentalités et de faire comprendre que l’océan n’est pas juste une vaste étendue d’eau, mais un écosystème complexe et précieux, composé d’êtres vivants, qu’il faut préserver.

Ainsi, en sus des magnifiques bassins avec une multitude de spécimens de poissons et autres animaux marins, allant des poissons-chats de mer rayés aux requins à pointe noire en passant par les méduses et les coraux, ou encore, un peu plus loin dans la cour, le Touch Pool – des bassins tactiles où il sera possible d’avoir un contact avec les animaux marins —, l’océanarium sera un lieu d’éducation et d’échanges.

D’une plongée dans les lagons à une immersion dans les profondeurs de l’océan, en parcourant les habitats des animaux marins et les coulisses, sans oublier les plateformes pédagogiques à la fois instructives et ludiques, qui permettent un apprivoisement de la faune et de la flore, une visite à Odysseo est un voyage magnifique qui enchantera les visiteurs dès le 6 septembre.