« Avec la Covid-19, nous n’avons aucune visibilité qui pourrait nous permettre d’accueillir des activités internationales », a affirmé le ministre des Sports, Stephan Toussaint, ce mardi 7 juillet au parlement.

Stephan Toussaint a soutenu qu’après les Jeux des îles de 2019, « le plan était de préparer et d’aller chercher des activités internationales. Un tournoi de squash international devait avoir lieu au mois de juin ». Toutefois, le ministre a déclaré que depuis les JIOI, 237 activités locales ont eu lieu au complexe sportif.

Selon les chiffres de la Mauritius Multisports Infrastructure Ltd (MMIL), durant la période de janvier 2020 à juin 2020, une moyenne mensuelle de Rs 403 462 a été dépensée pour l’entretien du complexe de Côte d’Or.

Le ministre Toussaint a indiqué que depuis le début des opérations commerciales, quelque Rs 1,3 million de revenus a été générée par les activités menées au complexe de Côte d’Or. Il a ajouté que « certaines activités prévues pour cette année ont été annulées en raison de la pandémie ».

Champignons et foot.

Le ministre des Sports a indiqué qu’en octobre 2019, un consultant de la Fifa en matière de terrain de football était à Maurice afin de déterminer si le terrain du complexe sportif était conforme aux normes de la Fifa. Dans son rapport, précise le ministre, le consultant a déclaré que des champignons affectaient l’état du terrain.

Photo illustration

La MMIL a commencé à traiter le terrain, mais n’a pu poursuivre les opérations en raison du couvre-feu sanitaire.

« Maintenant, le traitement est en cours. Le terrain est étroitement surveillé. Les produits chimiques recommandés seront appliqués. Le  »re-seeding » est également en cours. Le terrain de football sera rouvert une fois le traitement et le  »re-seeding » terminés », a affirmé le ministre.