L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) évite la presse, qui n’a pas été conviée cette année dans le cadre de la cérémonie protocolaire ce matin marquant la Journée internationale contre la corruption prévue pour demain.

Cette manœuvre est diversement interprétée, dont l’ICAC voulant à tout prix éviter que des questions sur les sujets d’actualité dont l’affaire Angus Road, avec le Premier ministre Pravind Jugnauth et ses acquisitions foncières sous les feux des projecteurs, et l’affaire St-Louis. Seule la Mauritius Broadcasting Corporation a été invitée pour assurer la couverture de cette fonction avec un discours du DG de l’ICAC. Une retransmission live sur Facebook de l’événement a été assurée par le Government Information Service (GIS).