À six mois des Jeux Olympiques 2020, qui auront lieu du 24 juillet a au 9 août, Philippe Hao Thyn Voon, président du Comité olympique mauricien et vice-président du comité exécutif de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique a admis que la situation est grave en raison de l’épidémie Coronavirus qui gagne de l’ampleur en Chine et qui pourrait tempérer l’intérêt et l’enthousiasme pour les Jeux.

« En tant que vice-président de l’ACNOA, je suis en contact régulier avec les autres pays membres en Afrique et tout le monde se dit inquiet. Il se pourrait que les J.O de Tokyo soient renvoyés. Nous attendons l’annonce officielle du président du Comité international olympique (CIO) qui viendra avec plus de détails », explique-t-il. Une intervention très attendue dans le camp mauricien étant donné que les athlètes comme Noémie Alphose en quête d’une qualification pour les Jeux Paralympiques de Tokyo.

Par ailleurs, dans son allocution, Philippe Hao Thyn Voon a tenu à féliciter le ministre des sports pour l’initiative pris pour les J.O 2024. « Le projet représente un plan de travail étalé, sur quatre ans qui demandera des années de travail et de sacrifices. Le COM se porte garant de toutes les démarches du ministère et des Fédérations sportives pour que tous les athlètes puissent avoir la préparation nécessaire afin d’atteindre l’objectif fixé », a-t-il déclaré.