Ryan Sahajasein porte les espoirs du tennis de table aux prochains Jeux de la CJSOI

La réunion ministérielle de la CJSOI se tient depuis hier via visioconférence. Cette rencontre au sommet doit permettre aux experts de dégager une stratégie en vue des prochains Jeux, que Maurice accueillera pour la troisième fois.

Lors de la première journée, la question tournait autour des avancées quant à la stratégie que Maurice mettra en place pour les Jeux, qui se tiendront en décembre 2022. D’ailleurs, le ministre de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, Stephan Toussaint, a établi un bilan de la situation à un peu plus d’un an des Jeux.

« Mon intervention était axée sur la préparation de Maurice pour accueillir les Jeux de la CJSOI », dit-il à la sortie d’une session de travail qui aura duré un peu plus de trois quarts d’heure. Ainsi, les autres ministres des Sports des pays de la région — Seychelles, Madagascar, Comores, Djibouti et Mayotte — ont pris connaissance des mesures que Maurice prendra pour accueillir les Jeux dans un peu plus d’un an.

« Je dois dire que mes confrères ministres se sont dit satisfaits de ce que nous avons présenté et ont même fait ressortir qu’ils ont hâte de se retrouver à Maurice l’année prochaine. » Dans un premier temps, Stephan Toussaint a ainsi laissé entendre que les différentes commissions sont en phase de constitution.

« En ce qui concerne les infrastructures, nous avons déjà tout ce qu’il faut depuis la dernière édition des JIOI en 2019. » Le complexe sportif de Côte d’Or fera également partie des infrastructures qui seront utilisées pour les Jeux de la CJSOI. « Nous allons grandement bénéficier de ce complexe.

L’intervention du ministre Toussaint a aussi tourné autour du protocole sanitaire qui sera mis en place afin que Maurice puisse organiser des Jeux Covid-safe. « Il faut prendre en considération que le Covid-19 est là et sera toujours là. Mais on vient de voir le Japon organiser les JO. Donc, je ne vois pas pourquoi on ne devrait pas tenir les Jeux de la CJSOI. » Ainsi, selon le ministre, le protocole sanitaire ne sera pas figé.

« Il sera, au contraire, appelé à évoluer au fil du temps. » Dans les faits, cela signifie que, d’ici l’année prochaine, tous les pays participants pourront faire vacciner leurs jeunes athlètes. « Ce sera le cas ici à Maurice. Et cela va nous aider grandement », a encore indiqué Stephan Toussaint.

Pour cela, le MAJSL compte solliciter l’aide du ministère de la Santé afi n d’établir le protocole sanitaire en vue des Jeux de la CJSOI. Par ailleurs, Stephan Toussaint a fait ressortir que les fédérations concernées par ces Jeux ont déjà commencé à solliciter des aides budgétaires afin de continuer la préparation en vue de l’échéance de 2022. Pour rappel, cela fait la troisième fois que Maurice accueillera les Jeux de la CJSOI, après les éditions de 1995 et 2006. Cette compétition est réservée aux athlètes de la tranche de 14 à 16 ans des pays l’océan Indien.

Pour les 12es Jeux, l’athlétisme, le beach handball, la boxe, le football, la pétanque, le tennis de table, le tennis, la voile et le triathlon, cette dernière discipline étant à sa première apparition à cette manifestation, seront concernés. Un terrain de beach handball sera même construit à Blue Bay pour les besoins de ce rendez-vous indianocéanique.