Avec la situation sanitaire à Maurice, il faut dire que la préparation des huit sportifs n’a pas été celle qu’on attendait afin de s’aligner à des Jeux Olympiques. Ils ont dû faire face à des adversaires aguerris et on ne cessera de le dire, au summum de leur forme, pour cette compétition. Compte tenu de leurs performances à Tokyo, on ne pouvait espérer mieux.

Nous ne pouvons parler de performances mi-figue mi-raisin, car le niveau était trop élevé pour les sportifs mauriciens. Après la médaille de bronze obtenue par Bruno Julie en 2008 à Beijing en boxe, les espoirs de médaille ont longtemps reposé sur les épaules des deux boxeurs Merven Clair et Richarno Colin. Contrairement aux autres Mauriciens, ils ont pu bénéficier d’un court stage en Russie début juillet, mais sur le ring, les choses se sont corsées.

Ces deux boxeurs, qui ont échoué à un tour d’une médaille olympique, sont certes déçus. Après avoir remportédeux combats face auCanadien Wyatt Sanford (5-0) et au Jordanien Zeyad Eishaih Hussein Eashash (3-2) dans la catégorie des -69 kg, Merven Clair a échoué à une marche de la médaille de bronze, soit en quart de finale face à l’Irlandais Aidan Walsh (1-4). « Après Rio en 2016, je voulais rebondir.Tous les boxeurs africains de ma catégorie, même celui qui m’avait mis KO, avaient déjà été éliminés, alors que j’étais toujours en course. Cela, personne ne pourra me l’enlever », nous avait-il déclaré.

De son côté, dans une catégorie jugée par les spécialistes comme étant la plus relevée, Richarno Colin (-63 kg) s’est lui lourdement incliné en huitième de finale face au Russe Gabil Mamedov (0-5) et cela après avoir battu le Marocain Abdelhaq Nadir (4-1).Après son combat face au représentant russe, Richarno Colin, réaliste dans son analyse, a souligné que « je n’étais pas à fond dans mon combat. Il y avait une longue attente, mais ce n’est pas une raison qui explique la défaite. Je suis satisfait de ce que j’ai accompli, malgré les hauts et les bas. Je reste positif malgré tout. »

Contrairement aux deux boxeurs, aucun des autres Mauriciens n’a pu atteindre son objectif. S’ils avaient comme ambition de passer des tours ou de se rapprocher du Top 5, ils ont été submergés par la concurrence féroce lors de cet événement. L’haltérophile Roilya Ranaivosoa, qui a été la première du camp mauricien à s’aligner aux JO, a dû se contenter de la 11e place au classement général avec des performances de 73 kg à l’arraché, 91 kg à l’épaulé-jeté, soit un total olympique de 164 kg.

Quant aux nageurs Mathieu Marquet et Alicia Kok Shun, leur aventure s’est arrêtée au premier tour. Si le premier nommé a pris la septième place au 100m nage libre avec un temps de 53”56, Kok Shun (7e au 100m brasse), qui en était à ses premiers Jeux à seulement 16 ans, pourra certainement prendre cette expérience comme tremplin pour la suite de sa carrière. Le badiste JulienPaul n’a lui jamais pu inquiéter ses deux adversaires, dont le Brésilien Ygor Coelho de Oliveira (5-21, 16-21) et le Japonais Kanta Tsuneyama (8-21 6-21), et s’est fait éliminer en phase de groupe.

Le judoka Rémi Feuillet (-90kg), qui avait terminé à une surprenante septième place aux championnats du monde avant les JO, est tombé sur bien plus fort au premier tour en la personne du Japonais Shoichiro Mukai, classé 12e mon- dial. Une aventure qui a pris fin au bout de 51 secondes, et cela après avoir pris deux waza-ari. En athlétisme, le spécialiste du 110m haies, Jérémie Lararaudeuse (20 ans), qui avait comme objectif d’améliorer le record national (13”91) de la distance, n’a pu y arriver. L’athlète a dû se contenter d’un chrono de 14”03(à un centième de sa meilleure performance personnelle) et d’une septième place au premier tour.

Résultats des Mauriciens

Roilya Ranaivosoa (haltérophilie -49 kg) : 11e place au général

Richarno Colin (boxe -63 kg) : Éliminé en 8es de finale

Merven Clair (boxe -69 kg) : Éliminé en quart de finale

Alicia Kok Shun (natation) : Éliminé en série

Mathieu Marquet (natation) : Éliminé en série

Jérémie Lararaudeuse (athlétisme) : Éliminé en série

Rémi Feuillet (judo -90 kg) : Éliminé au premier tour

Julien Paul (badminton) : Éliminé en phase de groupe