(Photo by Kazuhiro NOGI / AFP)

Les équipes participantes aux Jeux Olympiques de Tokyo devraient être immédiatement isolées si elles arrivent au Japon avec un membre positif au Covid-19, a déclaré un responsable de l’organisation dimanche après que des membres de la délégation ougandaise se sont révélés porteurs du virus.

Hidemasa Nakamura, responsable de l’organisation des JO prévus du 23 juillet au 8 août, a estimé « hautement probable que des gens seront en contact rapproché avec une personne infectée s’ils voyagent dans le même avion ».

« Nous allons immédiatement mettre en place un système pour les isoler et les tester avant même de déterminer » s’ils ont été en contact avec une personne infectée, a-t-il souligné lors d’une émission de la télévision NHK portant sur les mesures prises pour lutter contre le coronavirus.

Ces déclarations interviennent deux jours après que deux des neuf membres de la délégation ougandaise ont testé positifs au Covid-19 après leur arrivée au Japon.

Même si un des membres de la délégation a été confirmé positif lors d’un contrôle à l’aéroport Narita de Tokyo le 19 juin, le reste de l’équipe s’est rendu en autocar affrété à Izumisano, dans la région d’Osaka.

Les autorités sanitaires locales ont ensuite établi que la totalité de l’équipe ougandaise, ainsi que huit autres personnes comprenant des représentants de la ville hôte et des chauffeurs de l’autocar, ont été en contact rapproché avec les deux cas d’infection, a indiqué l’agence Kyodo.

L’opinion publique japonaise est majoritairement opposée à l’organisation des JO cette année en raison des craintes provoquées par la pandémie de Covid-19 même si cette opposition semble, selon des sondages récents, s’atténuer.

Aucun spectateur venant de l’étranger ne sera autorisé à assister aux Jeux et la jauge pour ceux se trouvant au Japon est établie à 10.000 spectateurs par épreuve.

Le Japon a été relativement épargné par la pandémie avec quelque 14.600 décès et a pu éviter de recourir à des mesures rigoureuses de confinement. Environ 9% de la population japonaise est actuellement vaccinée après un début plutôt lent de la campagne d’inoculation.