Les choses sérieuses débutent ce vendredi pour Anaïs Angeline. En effet, elle sera la première de la sélection mauricienne à fouler la piste du stade olympique de Tokyo au 200m T37 à 6h37 (heure mauricienne). Cette spécialiste du saut en longueur pourra goûter à ses tout premiers Jeux Paralympique en ayant comme objectif d’améliorer sa meilleure performance sur la distance qui est de 31″85. Si elle se qualifie lors des premiers tours, la finale du 200m T37 se tiendra à 14h16.


Vidéo Ministry of Youth Empowerment, Sports and Recreation – Mauritius

À 22 ans, Anaïs Angeline s’apprête à disputer la qualification pour la finale du 200m T37. Parmi les trois éléments féminins dans cette compétition, Anaïs Angeline, malgré qu’elle soit la moins expérimentée au haut niveau, elle a démontré lors de ces précédentes compétitions qu’elle pouvait déjouer les pronostics. Malgré que le saut en longueur soit son épreuve fétiche, elle est sereine par rapport à sa course de demain.


« À l’heure actuelle, le stress n’a toujours pas montré le bout de son nez, mais avant l’épreuve, je pense que j’en aurait. Avec mon préparateur mental, nous avons trouvé des astuces dans le but de maîtriser le côté psychologique, afin que je sois dans les meilleures conditions pour débuter la compétition. Même si le 200m n’est pas mon épreuve favorite, je me donnerai à 100% afin d’améliorer mon record personnel. Et si j’obtiens la qualification pour la finale, ce ne sera que la cerise sur le gâteau », nous déclare Anaïs Angeline.

Toutefois, du côté de l’entraîneur national, Jean-Marie Bhugeerathee, il reste réaliste dans les chances de sa protégée. « Ces Jeux n’ont rien à voir avec les précédentes compétitions auxquelles nous avons participé. Le 200m sera, selon moi, très disputée. Les chances de médaille pour Anaïs se trouve au saut en longueur. Mais il n’empêche qu’elle est prête physiquement et mentalement pour déjouer les pronostics. Je m’attends à une belle prestation d’elle, mais ne devra pas succomber à des pressions inutiles qui pourraient jouer contre elle. »
Afin de la préparer au mieux, la préparatrice physique, Audrey Grandcourt, « ne bouscule pas les entraînements. Elle s’occupe d’Anaïs depuis environ quatre ans, et elle la connaît très bien », souligne l’entraîneur national.

Programme des Mauriciens (heure mauricienne)
Demain
Anaïs Angeline : 200m T37 (6h37 – demi-finale)
Finale à 14h16
Dimanche 29 août
Noémi Alphonse et Brandy Perrine : 800m T54 (5h57)
Finale à 14h17
Anaïs Angeline : Longueur T37 (14h12)
Lundi 30 août
Noémi Alphonse : 1500m T54 (16h26)
Mardi 31 août
Finale du 1500m T54 (6h46)
Mercredi 1er septembre
Noémi Alphonse & Brandy Perrine : 100m T54 (7h15)
Finale à 15h46
Anaïs Angeline : 100m T37 (premier tour 16h46)
Jeudi 2 septembre
Finale du 100m T37 à 5h37
Noémi Alphonse & Brandy Perrine : 400m T54 premier tour (7h42) et finale à 14h40
Samedi 4 septembre
Eddy Capdor : Longueur T20 à 14h