Hier, Noémi Alphonse a été le premier para-athlète mauricien à avoir participé à une finale des Jeux Paralympiques, qui se déroulent actuellement au Japon. Elle a terminé cette finale à la septième place, mais a amélioré lors des séries son record d’Afrique. Cet après-midi, elle est une nouvelle fois en action au 1500m T54 à 16h26 (heure mauricienne), et si elle se hisse en finale, c’est à 6h46 demain qu’elle devrait s’aligner.

Hier, trois Mauriciennes étaient en action, soit Brandy Perrine et Noémi Alphonse au 800m T54, et Anaïs Angeline au saut en longueur. Lors des séries du double tour de piste, Perrine n’a pu terminer sa course, car un de ses adversaires a touché sa roue et a provoqué une chute à 300m de l’arrivée. Elle a ainsi reçu des soins à la Policlinique du Village des Jeux et, heureusement, les médecins n’ont rien décelé (fracture) chez la Mauricienne. Toutefois, si elle a ressenti des douleurs à l’arrière du dos, c’est son fauteuil qui a été très endommagé et celui-ci a été envoyé chez un technicien, en espérant que Brandy Perrine puisse récupérer son fauteuil avant sa prochaine course du 100m T54, qui se tiendra mercredi à 7h15.

Quant à Noémi Alphonse, elle a inscrit l’histoire. Engagée dans la seconde série du 800m T54, malgré le fait d’avoir pris la cinquième place, elle a obtenu sa qualification pour la finale grâce à son chrono de 1’52″27, qui constitue un nouveau record d’Afrique. Cette performance a permis à la Mauricienne d’améliorer son ancienne marque continentale qui était de 1’54″60. En finale, Alphonse a terminé à la septième place avec un chrono de 1’53″30. « Je suis très contente et fière de ma septime ma place en finale, car ce sont mes premiers Jeux. Je souhaite remercier tous ceux qui m’ont soutenue », nous a-t-elle déclaré.

À la finale du saut en longueur, Anaïs Angeline s’est contentée d’une septième place avec une performance de 4,07m qu’elle a réalisée lors de son premier essai. Pour l’entraîneur national et coach d’Alphonse et Angeline, Jean-Marie Bhugeerathee, « cela a été une belle expérience et nous avons reçu pas mal d’encouragement des personnes présentes suite à nos deux finales. Je suis extrêmement fier d’elles. C’est peut-être un manque d’expérience ou l’émotion qui ont joué contre elles, mais elles sont encore jeunes. Notre objectif reste les Jeux 2024. On ne baissera pas les bras et on donnera le maximum pour les prochaines courses. »

Programme des Mauriciens (heure mauricienne)
Ce Lundi
Noémi Alphonse : 1500m T54 (16h26)
Mardi 31 août
Finale du 1500m T54 (6h46)
Mercredi 1er septembre
Noémi Alphonse & Brandy Perrine : 100m T54 (7h15)
Finale à 15h46
Anaïs Angeline : 100m T37 (premier tour 16h46)
Jeudi 2 septembre
Finale du 100m T37 à 5h37
Noémi Alphonse & Brandy Perrine : 400m T54 premier tour (7h42) et finale à 14h40
Samedi 4 septembre
Eddy Capdor : Longueur T20 à 14h