France's Steven Da Costa celebrates after winning the men's kumite -67kg final bout against Turkey's Eray Samdan of the karate competition during the Tokyo 2020 Olympic Games at the Nippon Budokan in Tokyo on August 5, 2021. (Photo by Alexander NEMENOV / AFP)

Steven Da Costa est devenu jeudi le premier champion olympique masculin de l’histoire du karaté, qui figure pour la première fois au programme olympique, en s’imposant en finale de la catégorie des -67 kg au tournoi des JO de Tokyo.

Da Costa, N.1 mondial dans sa catégorie et déjà champion du monde en 2018, a battu en finale le Turc Eray Samdan 5-0.

France’s Steven Da Costa walks off the mats after winning the men’s kumite -67kg final bout against Turkey’s Eray Samdan (L) of the karate competition during the Tokyo 2020 Olympic Games at the Nippon Budokan in Tokyo on August 5, 2021. (Photo by Alexander NEMENOV / AFP)

Avant sa finale, Da Costa (24 ans) avait battu en demi-finale le Kazakh Darkhan Assadilov 5-2.

Assadilov est N.1 mondial dans la catégorie des -60 kg, alors que Da Costa occupe la même position en -67 kg, deux catégories réunies aux JO. Samdan, le médaillé d’argent, combat lui aussi habituellement en -60 kg.

La compétition de kata féminin a quant à elle été remportée par l’Espagnole Sandra Sanchez Jaime, devenue la première championne olympique de l’histoire de son sport.

Les kata sont des enchaînements récités et codifiés de mouvements visant un adversaire virtuel. Les sportifs sont notés sur leur performance technique et sur l’aspect athlétique de leur démonstration.