Photo illustration

– Le spécialiste du 110m haies quitte le pays le 25 juillet et sera en action le 3 août au stade Olympique

– Les membres de la délégation étaient convoqués, vendredi au siège du COM, à Trianon, pour se familiariser avec le Health App

Le spécialiste du 110m haies, Jérémie Lararaudeuse, accompagné de son entraîneur, George Vieillesse, seront les derniers à quitter le pays pour se rendre à Tokyo au Japon dans le cadre des Jeux olympiques (du 24 juillet au 8 août). Le départ est prévu pour le 25 juillet et ils sont attendus dans la capitale nippone le 28, soit six jours avant le début de la compétition en athlétisme. A noter que la grosse majorité du Club Maurice part le 18 juillet, alors que le chef de mission, Hedley Han, prendra l’avion soit le 11, soit le 16 juillet.

Toutes les démarches y relatives au déplacement de la délégation mauricienne sont en passe d’être bouclées. C’est ce que déclare Hedley Han à Week-End. Le seul dossier devant être finalisé reste son départ à lui en tant que chef de mission. « Je dois être à Tokyo quelques jours avant, afin de faciliter l’arrivée de la délégation mauricienne. Sauf que, pour l’heure, je ne sais toujours pas si je pars le 15-16 ou le 11. Si le premier vol est maintenu, je serai à Tokyo le 18 juillet comme initialement prévu », déclare-t-il.

Si la grosse délégation part le 18, en revanche, Jérémie Lararaudeuse et George Vieillesse quitteront, eux, Maurice le 25. « La compétition en athlétisme débute le 30 juillet et selon le protocole établi, il doit être sur place cinq jours avant » explique Hedley Han. Ainsi, Jérémie Lararaudeuse et son entraîneur rateront la cérémonie d’ouverture prévue pour 23 juillet.

Retour les 31 juillet et 3 août

D’autre part, le judoka Rémi Feuillet rejoindra, lui, directement de France, le Club Maurice à Dubaï avant de rallier Tokyo. Pour ce qui est du retour à Maurice, Hedley Han ajoute que tout est déjà calé. Une première partie de la délégation quittera Tokyo le 29 pour arriver le 31, alors que l’autre partie prendra l’avion le 1er août pour rentrer au pays le 3 août.

Par ailleurs, le COM a convoqué les membres de la délégation, vendredi à Trianon. L’objectif, selon le chef de mission, étant de les familiariser avec le Health App obligatoire pour participer aux Jeux. Chaque membre a ainsi obtenu un mot de passe, afin d’y avoir accès à cette application. « Cette application rendue obligatoire permettra un suivi médical très pointilleux. Chacun devra prendre sa température chaque matin et cela commence 14 jours avant son entrée sur le territoire japonais. D’autres questions liées aux symptomes de la Covid-19 seront aussi posées », fait-il remarquer.

A noter que la délégation mauricienne sera composée de 22 personnes dont huit athlètes. Ceux qui se sont qualifiés sont les boxeurs Richarno Colin (-64 kg) — le premier à valider son ticket depuis février 2020 — et Merven Clair (-69 kg), Roilya Ranaivosoa (haltérophilie), Julien Paul (badminton) et tout récemment, Rémi Feuillet (judo). Les athlètes invités sont Jérémie Lararaudeuse (athlétisme), Mathieu Marquet et Alicia Kok Shun (natation).

Les entraîneurs qui feront le déplacement sont Roberto Ibanez Chavez (directeur technique national) et Judex Bazile (entraîneur national de boxe), Baptiste Leroy (DTN) de judo, Gino Souprayyen (haltérophilie), Georges Vieillesse (athlétisme) et Idriss Suffraz (natation). Les autres membres de la délégation sont Philippe Hao Thyn Voon (président du COM), Hedley Han, Al-Yousouf Bayjoo (secrétaire général du COM), Georges Li Ying Pin, Richard Papie et Aline Li Chuen Cheong team manager des équipes masculines et féminines respectivement. Un seul président de fédération fera le déplacement et il s’agit de Sharma Nundah (badminton).

En revanche, le ministre de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (MAJSL), Stephan Toussaint, ne fera pas le voyage à Tokyo. C’est son Directeur des Sports, Nagalingum Plllay Samoo, qui y sera.     

Hors texte Badminton – Julien Paul sans entraîneur

L’AMB à blâmer

Julien Paul sera le seul qualifié mauricien présent aux JO…sans son entraîneur. La faute à l’Association mauricienne de Badminton (AMB). Cela, pour n’avoir pas pris la peine — et pour on ne sait quelle raison — de ne pas inscrire l’entraîneur Neeresh Ramtohul sur sa “long list” envoyée au COM puis transmis au comité organisateur des JO. Pourtant, ce dernier avait été choisi par la fédération pour assister Julien Paul dans sa préparation pendant le confinement !

Selon le chef de mission, Hedley Han, l’AMB avait fait parvenir sa première liste et il ne comportait que le nom d’un seul entraîneur, nommément le Malais Yogendra Krishna. Sauf que le contrat de ce dernier n’a pas été renouvelé. Cela fait que, selon Hedley Han, il ne restait plus que président (Sharma Nundah) et certains badistes. « Le COM avait demandé à l’AMB de dresser un long list. C’est ce qui a été fait. Il nous a ensuite fallu confirmé auprès du comité organisateur, en février. Ce n’est qu’en avril ou mai que la fédération nous a contacté afin que Neeresh Ramtohul puisse être inclus dans la délégation. La date limite était déjà passée et nous avons quand même sollicité le comité organisateur pour un special accreditation et malheureusement à ce jour, nous n’avons rien reçu », déclare Hedley Han.

Dans ces conditions, le déplacement de Sharma Nundah est-il vraiment nécessaire quand on sait qu’il ne sera d’aucune utilité pour Julien Paul ? Espérons que, dans un souci d’intégrité, le président de l’AMB se désistera, d’autant qu’il a lui-même déclaré à la presse : « Je n’ai pas trop envie d’effectuer ce voyage avec la crise sanitaire. » !