La messe du 1er janvier, marquant la Journée Mondiale de la Paix, a été célébrée cette année à la Cathédrale Saint-Louis par le cardinal Maurice E. Piat, à Port-Louis. Le thème choisi est « la Solidarité, chemin pour la paix ».

Dans son homélie, le cardinal Maurice E. Piat a soutenu que « le chemin vers la paix, c’est la solidarité », où celle-ci est basée sur une vision d’entre-aide.

« En ce 1er janvier, tout le monde doit prier pour la réconciliation dans nos familles, entre voisins, dans le travail et dans le pays pour avoir une bonne année”.

“Aujourd’hui beaucoup de personnes perdent leur travail. Ceux qui n’ont pas de maisons, il nous faut savoir les accompagner dans leur démarche et leur trouver un chemin. Dans un pays comme Maurice, il faut la culture de la rencontre, aller vers les autres ».

Le cardinal a explique également que le chemin vers la paix est aussi celui menant à la justice. D’ajouter que la lutte pour la justice « n’est pas seulement d’organiser une grande manifestation ensuite rentrer chez soit ».

« C’est une lutte de tous les jours. C’est aussi de barrer la route contre la corruption et la discrimination », dit-il.

Pour le cardinal, cette lutte doit aussi mettre l’interêt du pays avant celui d’un business ou d’un parti politique.

« Mon souhait pour le pays est que les personnes qui ont de l’expérience et de la sagesse, peu importe le parti politique, travaillent ensemble avec le gouvernement pour sortir de la crise économique. Il faut se faire confiance mutuellement pour l’interêt commun du pays ».

À savoir que la Journée mondiale de la Paix est établie à l’initiative de l’Église catholique romaine en 1968 en faveur de la paix dans le monde. Elle a lieu le 1er janvier de chaque année.