Tête de série n02, Priscilla Morand (en blanc) aura une chance de décrocher ne médaille d'or

Il ne reste plus que quelques heures avant le coup d’envoi de la 42e édition des championnats d’Afrique seniors qui prendront fin dimanche au Sénégal. Pour cet événement africain, Maurice sera représentée par trois judokas, Priscilla Morand (-48 kg), Rémi Feuillet (-90 kg), tous deux expatriés, et Christianne Legentil (-52 kg). Alors que les entrées ont déjà été enregistrées, Morand et Feuillet pourraient disputer le titre après avoir décroché le bronze en 2020 à Madagascar, et cela suite à l’absence des champions en titre.

Vingt-trois ans après, pourra-t-on revoir le quadricolore en haut du mât d’un championnat d’Afrique ? C’est ce qu’attendent les passionnés de cette discipline à Maurice. Et cela pourrait bien être cette année. Suite aux entrées qui ont été finalisées mardi soir, c’est Priscilla Morand et Rémi Feuillet qui pourraient jouer le titre. Dans la catégorie des -48 kg, Morand sera la tête de série n°2 derrière la vice-championne d’Afrique, la Marocaine Aziza Chakir.

Tandis que chez les -90 kg, Feuillet (tête de série n°3) retrouvera le médaillé d’agent de 2020, l’Algérien Abderrahmane Benamadi, et le Gabonais Paul Kibikai. Si Feuillet avait chuté face à Benamadi dans le dernier carré, il avait pris la médaille de bronze face à Kibikai. Autant dire que la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo s’annonce compétitive pour les deux Mauriciens.

En ce qu’il s’agit de Christianne Legentil (-52 kg, tête de série n°8), après avoir été éloignée du circuit international depuis le 21 février 2020, sauf surprise, elle aura du mal à se hisser parmi les quatre médaillées de sa catégorie. Malgré l’absence de la championne d’Afrique Taciana Cesar (Guinée Bissau), Legentil retrouvera la vice-championne d’Afrique, la Marocaine Soumiya Iraoui, et les deux médaillées de bronze 2020, l’Ivoirienne Salimata Fofana et la Sud-Africaine Charne Griesel.

Les entrées

Dames

-48 kg : 1. Aziza Chakir (Maroc) 2. Priscilla Morand (Maurice) 3. Hadjer Mecerem (Algérie) 4. Signoline Kanyamuneza (Burundi) 5. Chaimae Eddinari (Maroc) 6. Rania Harbaoui (Tunisie) 7. Jennie Muneme (Mozambique) 8. Oumaima Bedioui (Tunisie) 9. Harriet Bonface (Malawi) 10. Maimouna Diarrassouba (Côte d’Ivoire) 11. Marie Jeanne Seck (Sénégal) 12. Aicha Dado Diop (Sénégal)

52 kg : 1. Soumiya Iraoui (Maroc) 2. Salimata Fofana (Côte d’Ivoire) 3. Djamila Silva (Cap Vert) 4. Charne Griesel (Afrique du Sud) 5. Meriem Moussa (Algérie) 6. Jacira Ferreira (Mozambique) 7. Mireille Andriamifehy (Madagascar) 8. Christianne Legentil (Maurice) 9. Marie Céline Baba Matia (Cameroun) 10. Faiza Aissahine (Algérie) 11. Imen Ben Younes (Tunisie) 12. Esther Wanjiru (Kenya) 13. Aminata Sonko (Sénégal)

Hommes

-90 kg : 1. Abderrahmane Benamadi (Algérie) 2. Abderrahmane Diao (Sénégal) 3. Rémi Feuillet (Maurice) 4. Paul Kibikai (Gabon) 5. Eyale Le Beau (République Démocratique du Congo) 6. Abdelaziz Ben Ammar (Tunisie) 7. Thomas) Laszio Breytenbach (Afrique du Sud) 8. Hamza Abdallaoui (Maroc) 9. Celtus Dossou Yovo (Bénin) 10. Nantenaina Finesse (Seychelles) 11. Frédérico Joao (Angola) 12. Abdoulaye Millimono (Guinée) 13. John Kirimi (Kenya) 14. Kwadjo Anani (Ghana) 15. James Seccombe (Afrique du Sud) 16. Bamadou Ouattara (Côte d’Ivoire) 17. Adama Mintsa Diarra (Gabon) 18. Abdallah Osman (Égypte) 19. Oussma Kabri (Algérie) 20. Euclides Ricardo (Angola)