Les judokas pourront après trois mois se jauger le mois prochain. Le Challenge de l’Amitié, qui sera le premier tournoi de l’année, accueillera toutes les catégories.

Le comité directeur de la Fédération mauricienne de judo devrait se rencontrer en fin de semaine afin de finaliser l’événement. Pour l’entraîneur national, Anom Petrapermal, « les judokas ont faim de compétition. Pour cette première compétition, il n’y aura pas d’énorme pression, car l’objectif ne sera pas de gagner pour certains, mais juste se situer au niveau de la forme. »

Toutefois, pour Anom Petrapermal, l’objectif reste cette année les championnats d’Afrique qui se tiendront du 15 au 18 avril au Maroc. « Les élites sont très appliquées à l’entraînement et cela sous la supervision du directeur technique national, Baptiste Leroy. Nous voulons avoir un bon nombre de judokas pour ce déplacement, mais en ce moment, cela ne dépend pas de nous. Avec la situation de la Covid-19 en Afrique, nous ne savons pas si le gouvernement mauricien donnera son accord. » Rappelons que lors de l’édition 2020, deux Mauriciens, Priscilla Morand (-48 kg) et Rémi Feuillet (-90 kg), avaient décroché le bronze.