Photo d'archive

Les membres de Business Mauritius se sont mobilisés en créant six comités pour structurer la réponse du secteur des affaires face à la pandémie.

Au-delà des opérations liées aux services de santé, les membres de Business Mauritius ont, dans l’immédiat, un rôle clé à jouer pour assurer l’accès à un approvisionnement alimentaire stable et fiable, la production énergétique en provenance des IPP,  les services liés à la logistique et au transport, sans parler des quelques 2300 chambres d’hôtel qui servent pour la quarantaine pour ne nommer que ceux-là.

Le rôle de BM est de se pencher tout autant sur le moyen et long terme, afin de planifier la reprise économique post Covid-19.  Cette reprise s’annonce extrêmement difficile étant donné que cette pandémie a – et aura – un impact profond non seulement sur notre pays, mais aussi sur tous nos marchés, et cela pour la plupart de nos secteurs d’activités, sinon tous”, explique Kevin Ramkaloan, CEO de Business Mauritius.

Ainsi, pour faire face au Covid-19, six comités dédiés à structurer la réponse du secteur des affaires face au Covid-19 ont été mis en place au sein de l’association :

·       Capacity Building for the Healthcare Sector Committee – présidé par Philippe Espitalier Noel
·       Committee on Economic Recovery – présidé par Gilbert Gnany
·       Food, necessary supplies and energy Committee – présidé par Cedric de Speville
·       Cross border logistics Committee – présidé par Vishal Nunkoo
·       Human Resources Committee – préside par Madhavi Ramdin Clark
·       Communication Committee – présidé par Richard Arlove

Ces comités se sont réunis ces derniers jours et ont commencé à travailler à différents niveaux.