(FILES) In this file photo taken on December 20, 2018 Indian Bollywood actor Sanjay Dutt during the wedding reception party of actress Priyanka Chopra and US musician Nick Jonas in Mumbai. - Bollywood star Sanjay Dutt, whose life has been so colourful and tragic that it became the subject of a biopic, has been diagnosed with lung cancer, Indian media reports said on August 12, 2020. (Photo by Sujit Jaiswal / AFP)

L’acteur indien Sanjay Dutt, l’une des stars de Bollywood dont la vie a été si agitée qu’elle a fait l’objet d’un film, est atteint d’un cancer du poumon, rapportent mercredi des médias indiens.

Surnommé le « mauvais garçon » de Bollywood, Sanjay Dutt, âgé de 61 ans, était sorti de prison en 2016 après quatre ans derrière les barreaux après une longue procédure judiciaire. Il avait été condamné en 2007 pour possession illégale d’armes qui lui auraient été remises par des personnes impliquées dans les attentats de Bombay le 12 mars 1993 (257 morts).

L’acteur, de langue hindi et dont la mère musulmane et le père hindou étaient deux des plus grandes stars indiennes, a par ailleurs été aux prises avec des problèmes de drogue.

Mardi, il a publié un communiqué sur les réseaux sociaux expliquant qu’il prenait « une courte pause pour un traitement médical ». Des médias ont ensuite cité un tweet du journaliste spécialisé Komal Nahta selon lequel il souffre d’un cancer du poumon et va se rendre aux Etats-Unis pour y être soigné.

Sanjay Dutt est devenu célèbre au milieu des années 1980 avec des films d’action où il réalisait ses propres cascades. Sa vie a pris un tour dramatique avec son arrestation après les attentats de Bombay.

Condamné à six ans de prison au départ, il a passé 18 mois en prison avant d’être libéré sous caution en 2007 en attendant le résultat d’un appel. Sa condamnation a été ramenée à cinq ans en 2013 et il a été réincarcéré avant d’être libéré début 2016 en bénéficiant d’une libération anticipée pour bonne conduite.

Marié à trois reprises, il avait perdu en 1996 sa première épouse Richa, atteinte d’une tumeur au cerveau. En 2018, un film intitulé « Sanju » a raconté sa vie haute en couleurs.

amu-stu/je/lch