En conférence de presse, ce samedi 23 janvier, Aurore Perraud, de l’aile féminine du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), déclare qu’un “État de dictature” et “la répression” se sont “installés graduellement” dans le pays. L’aile féminine des bleus lance ainsi un appel à la ministre de l’Égalité des genres et à toutes les femmes parlementaires du gouvernement à “se ressaisir”.

« En ce moment, le peuple mauricien vit des moments très difficiles. On essaie de museler le peuple. Et la démocratie et la liberté d’expression sont bafouées », souligne l’ancienne ministre de l’Égalité des genres.

Pour Aurore Perraud, parmi les victimes de « ses heures sombres » se trouvent “la femme et la famille”.

Elle relève qu’au niveau mondial, il y a “de grandes femmes leaders”. Mais qu’à Maurice, les femmes qui sont au pouvoir, et qui peuvent prendre des décisions, « font honte par leur mutisme et leur indifférence », soutient-elle.

« Il est l’heure de défendre la femme et de la protéger », ajoute cette dernière.

Véronique Leu-Govind, présidente de l’aile féminine, souhaite, quant à elle, que le ministre de la Santé vienne de l’avant avec une stratégie d’approvisionnement en vaccins anti-Covid-19.

« Si 70% de la population n’est pas encore vaccinée, la réouverture des frontières ne sera pas possible », souligne Véronique Leu-Govind.