Kaydens Pride reste invaincu cette saison en trois sorties

Il était considéré comme le principal challenger de Padre Pio et comme ce dernier n’a pas été au rendez-vous, Kaydens Pride ne s’est pas fait prier pour s’offrir une troisième victoire cette année et rester invaincu. Les circonstances étaient en sa faveur. Un bon train, le favori s’est retrouvé en épaisseur et, lui, a eu un parcours de rêve sur les barres. Avec ses 52 kilos, Kaydens Pride a le mieux accéléré pour l’emporter dans un joli style. Avec ce succès, le pensionnaire de Ricky Maingard se place en pole position pour la palme de meilleur 4-ans cette année, mais la dernière manche sera déterminante car elle sera courue à poids égal.

L’entraîneur Ricky Maingard a bien joué le coup. Avec Fools Gold placé à l’intérieur de Padre Pio, il a mis tous les atouts de son côté. Il a lancé les hostilités à l’avant et Kaydens Pride, qui avait bien sauté de son premier couloir, a suivi son compagnon d’entraînement de près. Padre Pio n’a pas eu les coudées franches. Son mauvais couloir lui a été préjudiciable. Il a été condamné en épaisseur sur les premiers 600m et c’en était fini de ses chances. Il a graduellement baissé de pied à partir des 400m. Fools Gold était bien en main au dernier virage, mais c’était Kaydens Pride qui faisait la meilleure impression et il rongeait son frein à ce stade. Swapneel Rama, qui connaît bien le cheval, a attendu le dernier moment pour lui demander un effort et même s’il a quelque peu versé lors la ligne d’arrivée, ce fils de Gimmethegreenlight a le mieux accéléré pour l’emporter sans forcer son talent devant Bag Of Tricks, qui a couru en net progrès avec l’apport des oeillères. Ce gris sera un os dur à croquer lorsqu’il sera aligné dans un lot plus conforme à ses capacités. Fools Gold sera difficilement battu la prochaine sur une distance rallongée et à armes égales. Il avait encore une marge de progrès au niveau de sa forme.

Il faut tirer un trait sur la contre-performance de Padre Pio. Il a eu un parcours difficile et c’est en toute logique qu’il n’avait plus rien à offrir lors de l’emballage final. Il sera plus percutant la prochaine fois et reste un cheval de classe. Arizona Silk a couru en progrès, alors qu’Etched In Blue n’a pas démérité compte tenu des circonstances. Il a été pris en épaisseur à partir des 500m, mais n’a pas démérité au final. C’est un compétiteur qui devrait encore ramener quelques victoires à son entourage cette saison. Count Jack a terminé bon dernier et continue de décevoir son entourage.