Premier dead-heat de la saison entre Padre Pio, grandissime favori de la première manche du championnat des 4-ans, et Ehsaan, vainqueur de la Duchesse 2020

Comme prévu, Padre Pio l’a emporté dans la première manche du championnat des 4-ans, mais il a eu à batailler dur et à partager la victoire. C’est Ehsaan, qu’on avait considéré comme un cheval qui faisait bien sur la fraîcheur, qui lui a partagé la gagne. Le pensionnaire de Ramapatee Gujadhur, qui avait gagné sa seule course sur sa fraîcheur, a donné une bonne réplique au pensionnaire de Simon Jones et la photographie n’a pas été en mesure de les départager. Il a confirmé qu’il excelle sur la fraîcheur après son succès dans la Duchesses l’an dernier au nez et à la barbe d’Undercover Agent. Avec ce succès, Frosted Gold devrait gagner en condition et sera un candidat sérieux pour le succès pour les grandes courses à partir de là. Une septième journée équilibrée dans l’ensemble avec un unique doublé à mettre au compte de l’établissement Patrick Merven. Chumum s’est lui signalé à nouveau après 6 ans, alors qu’Oliver a brisé la glace. On a aussi eu droit à des débuts en fanfare de Sauna’s Cessna, un inédit, qui est le deuxième après Campus à réussir cet exploit.
C’est comme prévu Master Of Illusion avec Sonaram en selle, qui a pris la direction des opérations. Alvinio Roy a monté une course parfaite pour un apprenti. Après un bon départ, il a pris la roue du meneur. Sa seule erreur a été de démarrer un tantinet trop trop, mais on ne peut pas le lui reprocher. Si Padre Pio a fait montre d’un bon coup de reins aux 300m et faisait figure de vainqueur, il s’est montré vert et ce n’est que lorsqu’il a vu Ehsaan arriver à ses côtés qu’il a encore accéléré et on pensait qu’il allait l’emporter, mais la photographie n’a pas été en mesure de les départager. Ehsaan, qui était piloté par Yashin Emamdee, est venu confirmer q’il excelle sur la fraîcheur et qu’il est un excellent compétiteur après repos. Battle Of Alesia est un compétiteur qui sera redoutable dans sa classe. Il n’a pas démérité dans une classe trop forte pour lui, tout comme Arizona Silk, qui n’a pas démérité avec une course dans les jambes.
—————————————

Les autre courses : Journée équilibrée dans l’ensemble
1. L’épreuve d’ouverture a, comme prévu, eu son lot de surprises. Alors qu’on pensait à Sarah’s Secret, c’est finalement Gimme A Swinger qui s’est imposé pour la première fois au Champ de Mars. Il est un compétiteur qui excelle sur la fraîcheur et qui s’est tiré d’affaire avec des places alors qu’il évoluait après repos et il compte deux places depuis qu’il exerce au Champ de Mars. Il a offert à Chumun son deuxième succès sur notre hippodrome après sa victoire en 2015 avec Mighty Lion. Au départ, on aurait pu penser que Kalychurun allait prendre une part active à l’arrivée, mais Special Force en avait assez au dernier virage après avoir dirigé les opérations à sa guise. Il a démontré qu’il était un cheval moyen. Sarah’s Secret a foncé sur lui au dernier virage après un parcours le nez au vent, et ce, même s’il a eu un parcours difficile en épaisseur et lui a mis la pression à mi-ligne droite. Sarah’s Secret a fait figure de vainqueur et semblait avoir fait le plus difficile, mais Gimme A Swinger a fait montre d’un puissant coup de reins pour ouvrir son compteur.
2. Go Jewel a justifié sa cote de favori et a réalisé le deux à la suite. Il faut ici faire ressortir la patience de son entourage qui ne l’a pas bousculé après ses débuts victorieux. Il était dans une forme nettement améliorée et Jameer Allyhosain, qui était appelé en remplacement de Bernard Fayd’herbe, qui était indisposé, a monté une course parfaite. Après un bon départ, il a été en mesure de bien se positionner dans le dos des meneurs et le coup était joué. À l’avant, Gordonstoun imprimait le train de la course avec Coup For Lute collé à ses basques. Go Jewel était dans une striking position et a démarré au dernier virage. Jameer Allyhosain a choisi l’option intérieure et sa monture a fait montre d’un puissant coup de reins pour l’emporter sans forcer son talent. C’est un élément qui ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. Global Glory a terminé fort et doit être suivi à partir de là. Il ne devrait pas prendre longtemps avant d’ouvrir son compteur. Coup For Lute a été une déception. Il est resté sans accélération.
3. On avait fait de lui notre favori, mais Viking Trail a échoué d’un rien face à Kaydens Pride. C’est les circonstances de course qui lui coûté la victoire. Il s’est retrouvé en épaisseur sur la partie initiale et a eu par la suite à fournir un effort pour se placer en one off. Devant, Star Of Zeus avait pris un bon départ et imprimait un bon train. Moschino avait déboîté au dernier virage et Nishal Teeha lui a emboîté le pas. À ce stade, il faisait figure de vainqueur, mais Piere Corne Orffer avait eu le parcours de la course avec Kaydens Pride et dans un ultime sursaut, il a pris le meilleur sur la ligne et a remporté une deuxième victoire cette année. Moschino a été décevant et n’a pas été en mesure de passer la surmultipliée, tout comme Star Of Zeus, qui devrait mieux faire dans un lot plus à sa convenance, alors que Bonnie Prince n’a fait aucune impression après s’être montré lent au départ.
4. Juniper Lane n’avait que la ligne contre lui et restait contre deux 2es places face à Culture Trip. Il était dans une forme resplendissante et une fois qu’il a surmonté le handicap de sa ligne, le plus dur était fait. Richard Oliver a contrôlé le train à sa guise. Sea Dance a eu un parcours de rêve sur les barres, mais n’a pas été capable de changer de vitesse lors de l’emballage final et a été une grosse déception. Watch Me Dad a été celui qui faisait la plus grosse impression jusqu’au dernier virage, mais est resté dans accélération. Juniper Lane a offert au tandem Mahadai-Merven une troisième victoire cette année et à Richard Oliver sa première de la saison 2021 en tant que titulaire au sein de cet établissement.
5. Blackburn Roc a confirmé son étendard de favori. Après une bonne deuxième place derrière Toro Bravo lors de la 3e journée, il était cette fois-ci aligné sur une distance plus à sa convenance et la confiance était de mise. Même si’état de la piste était un point d’interrogation, cela n’a pas posé de problème au pensionnaire de Gilbert Rousset. Il a offert une belle victoire à son entourage, de même qu’à son cavalier Nishal Teeha qui reprenait la compétition après avoir purgé une suspension de quatre semaines. Il a sorti la meilleure accélération lors de l’emballage final et a repris Hubble, qui avait pris la poudre d’escampette lors de l’emballage final et a tenté de piéger ses adversaires avec la décharge de l’apprenti Roy. Bag Of Tricks s’est contenté de la troisième place, alors que Royal Italian a couru en net progrès comme prévu en prenant la quatrième place.
6. Le tandem Shyam Hurchund-Ivaldo Santana a de nouveau frappé cette semaine avec la nouvelle unité Walls Of Dubrovnik. Alors que ce dernier n’avait pas démontré trop de vitesse initiale lors de sa carrière sud-africaine, il a bondi de sa stalle pour prendre les devants assez facilement pour ses débuts chez nous. Une fois que le cela a été fait, son cavalier n’avait plus qu’à bien gérer les ressources de son cheval. À l’entrée de la ligne droite finale, il a littéralement déposé ses adversaires pour signer une première victoire bien plus que convaincante sur notre turf. Derrière lui, c’est Badawee qui s’est accroché à la deuxième place, alors que Doublethink n’a pas eu le même rayonnement que lors de ses précédentes sorties et a complété le podium. Quant à Ticket To Cairo, il a démontré un meilleur visage sur le sprint court en complétant le quarté.
8. Après une bonne course de rentrée derrière The Riddler, Tiger’s Bond a finalement récolté ses premiers lauriers. Désormais sous la férule d’Alain Perdrau, ce dernier semble avoir trouvé la bonne solution avec le cheval afin qu’il puisse prendre un bon départ. Heureusement pour l’entraîneur que cela a été le cas et Tiger’s Bond a eu un parcours limpide en troisième position sur les barres. Même si un manque de train aurait pu lui être néfaste, son cavalier a attendu l’ouverture à la corde et il a bien accéléré pour l’emporter. Cela a permis à Akash Aucharuz d’enregistrer sa première victoire de la saison, lui qui avait repris la compétition la semaine dernière après s’être blessé lors de la journée inaugurale. De plus, cela a été un beau cadeau d’anniversaire pour son entraîneur qui avait soufflé ses bougies vendredi dernier. Comme attendu, Xanthus a répondu présent en prenant la deuxième place, alors que Midnight Messenger et Misty Roller ont occupé les troisième et quatrième places respectivement.
9. Avec la présence de plusieurs nouveaux dans l’épreuve de clôture, on devait s’attendre à une surprise à l’arrivée. Les plus chanceux ont été Chandraduth Daby et Abhishek Sonaram, qui avaient comme représentant dans cette course l’inédit Sauna’s Cessna. Même si l’élève de Daby avait beaucoup de travail sous la ceinture, on ne pensait pas qu’il pourrait briller d’entrée ici, de plus qu’il avait tiré une ligne extérieure. De ce fait, il s’est retrouvé le nez au vent dans le sillage du meneur qui était Ultimate Warrior. À l’entrée de la ligne droite, on savait que la victoire allait se jouer entre ces deux-là, mais on accordait de meilleures chances au pensionnaire de Rameshwar Gujadhur. Cependant, c’était sans compter sur la combativité de Sauna’s Cessna, qui n’a pas baissé de pied. Vu cette performance, l’entraîneur Daby tient peut-être un élément prometteur. Ultimate Warrior a dû se contenter de la deuxième place, suivi de Citadel et de Xenon.