Avec deux succès en autant de tentatives dans ce championnat, Var's Elusion sera sacré meilleur 3-ans de la saison 2021

Désillusion pour les partisans de Footy Goal alors que la confiance était de mise chez son entraîneur avant la course. Il s’est de nouveau incliné devant Var’s Elusion, qui l’a emporté de manière semblable à la première manche, soit de bout en bout. Avec un sans-faute dans les deux premières manches, le pensionnaire de Simon Jones ne sera pas rejoint et devient le meilleur 3-ans de la saison 2021. Si Break The Silence a perdu toutes ses chances au départ, Syds Liason est resté sans accélération lors de l’emballage final, alors que Pforzheim a couru en net progrès. La troisième et dernière manche de ce championnat sera disputée sur la distance de 1600m.

Même si Footy Goal faisait figure d’épouvantail sur ses débuts, on y croyait du côté de l’établissement Simon Jones. Var’s Elusion avait beaucoup progressé sur sa rentrée victorieuse et avait déjà fait ses preuves jusqu’aux 1500m dans son pays d’origine, et comme on ne change pas une équipe qui gagne, Tejash Juglall avait été une nouvelle fois été appelé pour le piloter. La tactique était une nouvelle fois simple avec ce fils d’Elusive Fort. Prendre les devants, gérer le maximum possible et sprinter en ligne droite. Ici, on doit avouer que le départ manqué de Break The Silence a servi ses desseins et que Var’s Elusion a été en mesure de diriger le train comme bon lui semblait. Aux 500m, il était clair que Footy Goal devait être un excellent compétiteur pour être capable de reprendre son meneur avec l’écart au handicap. Tejash Juglall a graduellement accéléré le tempo à partir des 600m avec un lap de (10”36) jusqu’à celui des 400m et a laissé place Footy Goal à l’entrée de la ligne droite. Même s’il s’est montré immature lors de l’emballage final, il a tenu bon et n’a jamais faibli. L’ultime manche de ce championnat sera disputée sur le mile, occasion rêvée pour Var’s Elusion, qui s’est déjà placé jusqu’à 1500m, de réaliser un sans-faute.

Footy Goal n’a pas à rougir de cette défaite. Il rendait sept kilos à son vainqueur, qui n’est pas dénué de moyens. Il devrait également être de la partie dans la troisième manche de ce championnat et devrait tenir sans problème le parcours. Break The Silence s’est montré lent, anéantissant ainsi toutes ses chances de bien faire. Il est un sujet à potentiel, mais de surcroît capricieux et qui tente toujours de cerner son environnement.

La bonne surprise est venue de Pforzheim, de chez Praveen Nagadoo, qui a couru en net progrès avec une course dans les jambes. Il a brigué un accessit sur le mile en Afrique du Sud et on doit l’avoir à l’oeil sur un parcours rallongé la prochaine fois, alors que l’apport des œillères n’a pas eu l’effet escompté avec Syds Liason. À sa décharge, il faut faire ressortir qu’il n’a pas eu un parcours de tout repos le nez au vent et a fait montre d’un finish émoussé.