(Photo by William WEST / AFP)

Les autorités australiennes ont prolongé dimanche de deux semaines le confinement de Melbourne, la deuxième plus grande ville du pays, estimant insuffisante la baisse du nombre de nouveaux cas de coronavirus.

Le Premier ministre de l’État de Victoria, Daniel Andrews, a annoncé que le strict confinement de six semaines de Melbourne, qui devait prendre fin le week-end prochain, est prolongé jusqu’au 28 septembre.

Il a également indiqué que des mesures de restriction demeureront en vigueur au cours des prochains mois.

Lors d’une conférence de presse, M. Andrews a affirmé que se précipiter pour connaître une « brève période de soleil » pouvait conduire à une nouvelle hausse des cas de coronavirus.

L’Etat de Victoria a enregistré dimanche 63 nouveaux cas et cinq décès, contre plus de 700 au plus fort de l’épidémie.

Les autorités sanitaires préfèrent cependant demeurer prudentes.

Ainsi, les mesures de couvre-feu, de restrictions des visites ainsi l’interdiction des déplacements de plus de cinq kilomètres resteront en vigueur au moins jusqu’au 26 octobre.

Les règles les plus strictes, qui sont en vigueur à Melbourne, seront cependant assouplies à partir du 13 septembre, avec un couvre-feu commençant une heure plus tard à 21H00, une permission de deux heures pour faire du sport ainsi que la création de petites « bulles sociales » pour les personnes vivant seules.

Selon le nouveau plan dévoilé dimanche, les garderies rouvriront et jusqu’à cinq personnes pourront se réunir en plein air à partir de la fin septembre – mais seulement si le nombre de cas quotidien est inférieur à une cinquantaine.

Dans les régions rurales de l’Etat de Victoria, les mesures seront assouplies en raison du faible nombre de cas actifs.

Cette annonce intervient au lendemain de l’arrestation de plus d’une dizaine de manifestants opposés aux restrictions anti-confinement à Melbourne lors d’affrontements avec la police.

Ignorant les avertissements officiels et la réglementation de santé publique, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées pour cette manifestation illégale.

Cette manifestation avait fait l’objet d’une promotion sur les réseaux sociaux au sein de groupes adeptes de théories du complot liées au coronavirus, et demandant la fin des mesures de confinement.

Le pays de 25 millions d’habitants a plutôt bien géré l’épidémie de coronavirus, avec seulement plus de 26.200 cas et 753 décès.

La majorité des cas ont été recensés à  Melbourne au cours des deux derniers mois. La grande majorité des régions australiennes ont levé les restrictions après avoir réussi à largement maîtriser l’épidémie.