AFP

Plus frais et plus précis, Tottenham s’est aisément imposé 3-0 contre Leeds et remonte provisoirement sur le podium de la Premier League, à quatre longueurs de Manchester United et Liverpool.

Le réalisme de l’armada offensive des Spurs a eu raison des Whites, lors d’un choc de style entre deux équipes à l’image de leurs célèbres entraîneurs, José Mourinho et Marcelo Bielsa.

Avec un match en retard et avant que Liverpool n’affronte Southampton en clôture de cette 17e journée, Tottenham se rapproche à la troisième place grâce à une victoire qui le fuyait en championnat depuis quatre rencontres, tandis que Leeds reste bloqué à la 11e place.

Leeds s’est pourtant bien installé dans la rencontre, sans complexe dans l’utilisation du ballon, mais une faute évitable d’Ezgjan Alioski dans la surface a permis à Harry Kane d’ouvrir le score sur pénalty (29e).

Fidèles à leurs principes, les joueurs d' »El Loco » (le fou) Bielsa ont continué à se porter vers l’avant, mais se sont fait piéger: sur un très bon centre de Kane, Heung-min Son a surgi entre les deux défenseurs centraux pour doubler la mise (43e).

Usés physiquement face à des adversaires qui avaient pu profiter de cinq jours de récupération en raison du report de la rencontre prévue mercredi contre Fulham à cause de cas de Covid-19, les joueurs de Leeds se sont montrés moins menaçants dans le deuxième acte.

Le défenseur belge Toby Alderweireld en a profité pour aggraver la marque sur corner, d’une tête décroisée (50e) repoussée derrière la ligne de but par le portier français Illan Meslier.

Pour Tottenham, la fin de match a été entachée par le deuxième carton jaune reçu par le défenseur Matt Doherty et synonyme d’exclusion à la 92e minute.

Avec 29 points, comme les Londoniens, Everton s’est incliné vendredi contre West Ham tandis que Leicester affrontera Newcastle dimanche et pourra s’emparer seul de la troisième place.